Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://s3.e-monsite.com/2010/09/29/75533314couv-5-nouvelles-historiques-jpg.jpgLes présentations des éditeurs : 21/04/2011 - De l'Antiquité au 20ème siècle, cinq nouvelles tirées de faits ou de contextes historiques authentiques :

- La Mirmillonne ou le monde cruel des gladiateurs de la Rome antique ;
- Destins de mains ou le destin tragique de la masseuse de Gilles de Rais ;
- Une petite âme bleue ou le destin tragique de Joseph Bara, l'enfant-soldat républicain ;
- Rue Saint-Nicaise ou le premier attentat à la bombe de l'histoire, perpétré contre le 1er consul Bonaparte ;
- Une évasion sous surveillance ou comment un écolier s'évada de Berlin-Est au nez et à la barbe de la police est-allemande.

Divertissement et philosophie de l'Histoire dans ces cinq nouvelles.

Thierry Rollet - Né à Remiremont (Vosges) en 1960. Se consacre à la littérature depuis l'âge de 15 ans. Sociétaire des Gens de Lettres de France. A publié son 1er ouvrage à 21 ans, et en a publié actuellement plus d'une vingtaine. D'abord enseignant, a fondé en 1999 l'entreprise Scribo (www.scribomasquedor.com) qui s'occupe de diffusion de livres, de conseils littéraires aux auteurs désireux d'être publiés, d'édition avec sa filiale : les Éditions du Masque d'or, de formation en français/anglais et d'un atelier d'écriture. Thierry Rollet a publié des romans, des recueils de nouvelles, des récits historiques, ainsi que de nombreuses nouvelles en revues et sur Internet.

 

 

  • Les courts extraits de livres : 21/04/2011

LA MIRMILLONNE - DÉJÀ, elle s'était relevée, tendue sur ses jarrets, prête à bondir sur son adversaire qu'elle semblait attendre, tout en l'invitant à attaquer de nouveau.

 

Devant elle, le rétiaire reste indécis, comme décontenancé. C'est pourtant un combattant de grande valeur : douze fois, il a enfermé son adversaire dans son filet, plus inoffensif qu'un poisson fraîchement pêche, n'attendant que le pouce baissé du maître de cérémonie pour transpercer ensuite le vaincu de son trident. Quand on lui a dit qu'il combattrait ce matin-là un mirmillon « pour l'exercice », il a cru que l'on se moquait de lui. Puis, il s'est dit que ce devait être une force de la nature, peut-être même un de ces géants que l'on dit vivant à l'extrémité orientale du monde connu... Une immense fierté a alors gonflé son cœur et galvanisé ses muscles.

 

Et voilà qu'on lui opposait une créature gracile, certes dotée d'une musculature longiligne et d'une souplesse de panthère, mais sans rien de commun avec les brutes phénoménales dont les légendes peuplent les terres inconnues et ténébreuses de l'Est... ! Une fille !

 

Nul ne pouvait s'y tromper : ces jambes galbées, ces épaules étroites, ces hanches arrondies et souples ne pouvaient pas appartenir à un homme, même adolescent. Jusqu'aux protections - mamelons d'airain qui caparaçonnaient une poitrine indéniablement féminine, cnémides un peu trop étroites, casque digne d'une statue de Minerve - qui dénonçaient sans vergogne le sexe du jeune et agile mirmillon, sans paraître entraver outre mesure ses mouvements offensifs et défensifs...

 

Une mirmillonne !

 

Éphoros - tel était le nom du rétiaire - ne s'était jusqu'ici battu que par automatisme, utilisant seulement ses réflexes conditionnés par tant d'âpres combats. C'était l'un de ces mêmes contrecoups qui avait envoyé la combattante rouler au sol. Éphoros ne semblait pas y avoir mis toute sa pugnacité. Et voilà qu'elle se relevait, défiant du regard et de la pointe du glaive le héros aux douze victoires !

  • Le courrier des auteurs : 27/05/2011

 

1) Qui êtes-vous ? !
Pour ce livre, un passionné d'histoire et qui a fait sienne la phrase de Renan : «L'histoire, c'est ce qui aurait pu se passer.»

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Difficile à dire pour un recueil de nouvelles. Disons que l'idée principale était de montrer l'évolution de certaines mentalités dans des faits sociaux et des conflits.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Celle d'un personnage de soldat républicain de 1793, auquel un commissaire politique ordonnait de commettre un assassinat : «Et moi, je t'emmerde, citoyen commissaire !» C'est la seule réponse possible au fanatisme.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Le Carnaval des animaux de Saint-Saëns, car les hommes sont souvent des animaux, quoique pensants.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Le goût des faits rapportés, afin que chacun puisse en tirer une leçon morale.

 

Cinq nouvelles historiques

Auteur : Thierry Rollet

Date de saisie : 27/05/2011

Genre : Romans et nouvelles - français

Éditeur : Ed. du Masque d'or, Clamecy, France

Collection : Adrénaline

Commenter cet article

Claude DUBOIS 05/06/2011 11:51


A propos de la rue de Lappe, permettez-moi de vous signaler la parution toute récente de mon dernier livre, 615 pages :

" La Bastoche - Une histoire du Paris populaire & criminel " ( Perrin, collec. Tempus ) qui raconte l'histoire de tout ce quartier de la Bastille sous l'angle des bals-musette, des faits divers
qui leur sont liés et, souvent, de la reprise littéraire de l'ensemble par les écrivains " parisiens " - Carco, Mac Orlan, Simenon...

Le passé de Paname n'est plus que menu fretin : je m'acharne à en garder le souvenir !

Merci.

Claude DUBOIS


13/06/2011 19:49



Laissé par : Claude DUBOIS le05/06/2011 à 11h51


Email : bibifilochard@gmail.com


A propos de la rue de Lappe, permettez-moi de vous signaler la parution toute récente de mon dernier livre, 615 pages :

" La Bastoche - Une histoire du Paris populaire & criminel " ( Perrin, collec. Tempus ) qui raconte l'histoire de tout ce quartier de la Bastille sous l'angle des bals-musette, des faits
divers qui leur sont liés et, souvent, de la reprise littéraire de l'ensemble par les écrivains " parisiens " - Carco, Mac Orlan, Simenon...

Le passé de Paname n'est plus que menu fretin : je m'acharne à en garder le souvenir !

Merci.

Claude DUBOIS