Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/3/5/2/0/9782352042280FS.gifUn forçat de la Commune : Cordonnier à Belleville, Alexis Trinquet prend en 1871 le parti de l’insurrection et est élu membre de la Commune. Echappant aux exécutions sommaires de la Semaine sanglante, il est condamné aux travaux forcés à perpétuité et envoyé à Toulon, où il s’embarque pour le bagne de la Nouvelle-Calédonie. Le manuscrit retrouvé : Conservé dans les archives du PCF, ce texte inédit est le récit de huit années passées au bagne...Ce témoignage, d’une rare vigueur, est rédigé par un homme à vif qui ne veut pas que soient ignorées les atrocités commises sous ses yeux.


Bruno Fuligni, qui a découvert ce texte, en donne ici la transcription complète, enrichie de nombreuses notes, d’illustrations et d’un lexique de l’argot employé au bagne de la Nouvelle-Calédonie. A partir des archives policières et coloniales, il a pu reconstituer l’étonnant destin d’Alexis Trinquet.

 

  • Date de parution : 07/02/13
  • Editeur : Arènes (Les)
  • ISBN : 978-2-35204-228-0
  • EAN : 9782352042280
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 300 pages

 

Bagnes coloniaux (108)

Commenter cet article