Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


http://www.decitre.fr/gi/67/9782869598867FS.gifLe succès de son enquête sur le bagne de Cayenne (Au bagne) pousse Albert Londres à s’intéresser à d’autres bagnes, militaires cette fois, situés en Afrique du Nord et dépendant du ministère de la Guerre. Malgré l’hostilité de la hiérarchie militaire, il sillonne donc le Rif et recueille les doléances inimaginables des soldats bagnards.


Sous la forme de dix-neuf articles, son reportage est publié sous le titre Biribi au printemps 1924. Au cours de l’été, sous la pression de l’opinion publique, le ministre de la Guerre doit envoyer sur place une commission d’enquête, et c’est grâce à Albert Londres et à son reportage que les bagnes militaires, avec leurs odieux « travaux publics », seront bientôt supprimés en France.


Dante n'avait rien vu

De Albert Londres

Éditeur : Arléa
Date Parution : 11/02/2010
Collection : ARLEA-POCHE


Liens utiles sur le blog :


La vie des forçats

Les îles du salut (guyane)

Biribi : les bagnes coloniaux de l’armée française

La grande muette et son bagne

Albert londres - oeuvres complètes …

Trois livres signalés par l'historien jean-marc berlière - mai

12 novembre 1909 : l’enfer des bagnes militaires

Bagnes militaires et relégation coloniale …

Les bat' d'af : les zéphirs et les joyeux (1831-1972)

Biribi : les bagnes coloniaux de l’armée française

Entretien avec l'historien dominique kalifa …

Les surveillants militaires des bagnes coloniaux

Commenter cet article