Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/2/7/1/9782227137684FS.gifDocument mars 1999 - Ouvrier du bâtiment à Nantes, Michel Peuron, 40 ans, est un homme sans histoires. Jusqu'au jour où, sortant de chez lui pour se rendre à son travail, il est arrêté par les gendarmes. Le motif ? Il a été condamné à la prison à perpétuité par contumace pour le meurtre d'un clochard, auquel il aurait dérobé 4 000 F La pièce à conviction ? Sa carte de Sécurité sociale, retrouvée sur le lieu du crime, en région parisienne. Sur cette seule " preuve ", Michel Peuron est tenu pour coupable et incarcéré à Fleury-Mérogis pendant près de six mois, au bout desquels un inspecteur de police, flairant l'erreur judiciaire, établira son innocence. Au terme d'un véritable parcours du combattant, Michel Peuron recevra les " regrets " de la justice et l'une des plus grosses indemnités jamais versées. Dosant habilement l'intrigue policière et l'analyse de cette affaire, Martine Jacot démontre, autres cas à l'appui, qu'aucun citoyen n'est aujourd'hui à l'abri des erreurs de la justice. Un aperçu saisissant des dysfonctionnements de notre système judiciaire ; un tour d'horizon des réformes envisagées pour y remédier.

 

D'abord correspondante de l'AFP et de RFI au Canada, Martine Jacot a ensuite été responsable du secteur Amériques au quotidien Le Monde. Elle est chargée aujourd'hui de l'édition en français du Courrier de l'UNESCO.

 

  • Date de parution : 11/03/99
  • Editeur : Bayard
  • ISBN : 2-227-13768-1
  • EAN : 9782227137684
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 199 pages

 

Affaires criminelles - Criminalité - Terrorisme (176)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article