Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.cairn.info/loadimg.php?FILE=GEN/GEN_062/GEN_062_92/fullGEN_idPAS_D_ISBN_pu2006-01s_sa05_art05_img001.jpgLes fumeries d'opium font partie des clichés attachés à la Chine. Certes cette substance toxique a connu un âge d'or dans ce pays. Mais elle n'a sans doute pas été le fléau que l'on a décrit.

En décembre 1999, les autorités chinoises ont interdit la commercialisation d'Opium, le parfum d'Yves Saint Laurent, au motif qu'il serait source de « pollution spirituelle ». Voilà plus de cinquante ans que l'opium n'est plus consommé en Chine. Cette drogue n'en demeure pas moins, comme le montre l'anecdote, un sujet sensible dans le pays, associé aux humiliations subies durant les hautes eaux de l'impérialisme européen, à la fin du XIXe siècle. Ce sentiment est soigneusement entretenu par les médias et le pouvoir politique. Le discours officiel du Parti communiste tient en peu de mots : l'opium a causé des ravages terribles dans le pays à partir de la première guerre de l'opium (1839-1842), agression impérialiste de la Grande-Bretagne visant à ouvrir de force le marché chinois à la drogue funeste (cf. p. 82) . L'opium serait donc par essence une drogue « étrangère ». Paradoxalement, si les Chinois veulent voir en l'opium l'incarnation des méfaits commis par les étrangers en Chine, les Occidentaux, eux, considèrent cette drogue comme consubstantielle à la culture chinoise. En 1957, Roland Barthes évoquait dans ses Mythologies la pipe à opium comme « symbole obligé de la sinité » 1. Mais il est vrai que les Occidentaux ont réellement découvert la Chine à la fin du XIXe siècle, au moment où sa consommation y connaissait son apogée. Il est un point sur lequel les lieux communs des Occidentaux et des Chinois se rejoignent néanmoins : c'est pour considérer l'opium comme un...


http://blog.passion-histoire.net/wp-content/uploads/2010/01/hist350.bmpLa Chine au temps des fumeries d'opium

Par Xavier Paulès
publié dans L'Histoire n° 350 - 02/2010  Acheter L'Histoire n° 350  +



L’éloge interdit : étude du système de valeurs des fumeurs d’opium dans la Chine républicaine

L'intégralité de cet article est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous

www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=GEN_062...

Auteur : Xavier Paulès

Historien, a soutenu en 2005 à l’université de Lyon II une thèse intitulée « L’opium à Canton 1912-1937. Essais de mainmise politique et pratiques sociales ». Il a publié récemment « Les fumeurs d’opium à Canton dans les années 1930 », Études chinoises, n˚ 23, 2004. Il prépare actuellement la publication de sa thèse tout en étendant le domaine de ses recherches aux jeux de hasard en Chine sous la République.

lingnan99@hotmail.com

Commenter cet article