Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Couverture de l'ouvrageDes prisonniers de guerre aux personnes capturées

sous la direction de Nathalie Genet-Rouffiac


La question des prisonniers de guerre est indissociable de l'histoire des conflits armés, mais elle se pose aujourd'hui avec une acuité nouvelle. Dans les conflits asymétriques et les opérations extérieures contemporaines, le statut des combattants, comme celui des prisonniers, ne relève plus des conventions qui, auparavant, régissaient le statut et le traitement des soldats pris sous l'uniforme. Dans le cadre des travaux pilotés par l'état-major des armées sur les personnes capturées en opération, le Service historique de la Défense a ainsi organisé une journée d'études en 2007, destinée à éclairer cette réflexion par une approche historique.


Rassemblées dans cet ouvrage, les actes de cette journée envisagent la question à travers un large spectre chronologique et géographique, depuis les guerres du Premier Empire jusqu'aux guerres de décolonisation. Une première partie évoque le cadre et le statut du prisonnier du point de vue du droit et de l'éthique, comme autant d'enjeux collectifs et individuels. Les contributions suivantes sont consacrées au questionnement qu'ont représenté pour l'autorité militaire les nouvelles formes de conflit ou de méthodes de combat. À la lumière de ces contributions, les schémas du droit humanitaire traditionnel apparaissent en permanence dépassés, tandis que les questions d'éthique s'avèrent peu à peu centrales dans l'engagement militaire contemporain.

 

L'auteur


Docteur en histoire, archiviste paléographe et ancienne élève de l'école du patrimoine, Nathalie Genet-Rouffiac est conservateur en chef au service historique de la défense.

 

L'ouvrage


Service historique de la défense, collection Etudes
format : 16x24 cm, 192 p., 18 €, parution mars 2010
ISBN : 978-2-1109-6342-0

Bon de commande des ouvrages (pdf)

Commenter cet article