Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Document - Archive du blog

"Si je n'avais un jour décidé de partir pour réaliser un rêve d'enfant, jamais je n'aurais raconté l'histoire du petit paysan que je fus et du marginal que je reste.

Du bagne de mon père aux Iles Marquises....

ISBN 2-9523152-0-5


 

http://images.amazon.com/images/P/2952315205.01.LZZZZZZZ.jpg

 

Alin MARTHOURET, dernier descendant des Seigneurs du Rhône,dont Bernard CLAVEL contera l’histoire dans une de ses œuvres a suivi un parcours atypique, celui d’un fils de bagnard comme il le raconte lui-même dans son livre intitulé


 

« Du Bagne aux Îles Marquises ».


Portrait d'Alin

Les premiers tableaux et dessins d’Alin sont ceux du bord du Rhône. L’Ecole BOULLE d’où il sort en préparant un Prix de Rome comme graveur sur cristal lui permetra de découvrir de nouveaux horizons.

 

Mais la peinture reste encore une priorité. Alin, influencé par le monde impressionniste, s ’essaye déjà à la copie avec une facilité qui déconcerte son entourage. Il fera trôner sur un meuble un dessin à la manière de Modigliani que tous croient alors original.

 

La rencontre dans le monde des nuits parisiennes avec le marchand d'art Fernand LEGROS sera l'avènement du faussaire. Cette marginalité le conduit en prison. Pendant son incarcération, Alin fera plus de 400 tableaux.

 

A sa sortie, il ne va se consacrer qu’à son art : sculptures et peintures. Les plus grandes galeries vont le charmer, mais il n’y restera pas. Il se dit « hors marché », pas de « salons à faux titres honorifiques ». Il s'évertue à conjuguer son génie créatif à son travail de copiste afin d'acquérir et maîtriser toutes les techniques.

 

Son premier séjour en Polynésie, l'Heureux Tour, le sacre définitivement comme copiste conforme.

 

Chaque année, Alin produit en moyenne 300 tableaux personnels et plus de 200 copies de Van Gogh, Monet, Manet, Modigliani, Gauguin, Gérôme, Vinci, Raphaël, Vermeer, Botticelli, etc…peintres qu'il réincarne dans son deuxième ouvrage,« L’art en feu » où il raconte sa passion pour l’Art dans une description qui interpelle le lecteur.

 

A ce jour, un catalogue raisonné "Alin" référence plus de 13 000 œuvres originales et 5 000 copies. Son désir de parfaire l’œuvre de Gauguin, va le conduire aux Marquises où il permet la création du Musée Gauguin à HIVA OA.


Egalement considéré comme un des meilleurs peintres d’Art Brut, à ce jour, rares sont ses expositions. Alin n’ayant jamais devant lui suffisamment de tableaux; chaque jour, une œuvre, chaque jour, quelqu’un de désireux de l’acquérir.


Alin, visible dans son Atelier Ardéchois sait pérenniser son œuvre par les amoureux de son travail. Son parcours d’artiste a par ailleurs fait l’objet des nombreuses émissions.

 

Pour faciliter la recherche d'articles sur le blog de Philippe Poisson : Cliquer sur le lien ci-dessous


1-copie-28poisson's timeline featuring updates and tweets. (timekiwi) 

timekiwi.com/philippepoisso

il y a 5 jours – I'm squeezing kiwis on @timekiwi. Here's my new timeline ... Le blog de Philippe Poisson ( 28 février 2012 ). 1573 717 pages vues à la date du ..

Commenter cet article