Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 Empreintes. Elisabeth Badinter, à contre-courant

Documentaire de Olivier Peyron (Fr, 2009). 55 mn. Inédit.

« Mon père voulait des gar­çons. Il a eu trois filles, le pauvre homme. Et faute d'avoir des garçons, il nous a élevées de telle sorte que ses filles puissent avoir des ambitions d'hommes. » Agrégée de philosophie, la fille du publicitaire Marcel Bleustein-Blanchet s'est fait connaître du grand public par son essai L'Amour en plus : histoire de l'amour maternel, paru en 1980,dans lequel elle démontrait qu'« il n'y a pas d'instinct maternel ».

Les engagements et la passion pour le siècle des Lumières de l'épouse de Robert Badinter constituent la trame de ce film hommage, qui se garde bien de les mettre en perspective. Il commence face à une classe de collège, où elle interroge le port de la jupe aux côtés de la présidente de Ni putes ni soumises, et il finit face à une autre classe où Elisabeth Badinter explique pourquoi la laïcité française ne peut tolérer le port du foulard dans l'espace public. Entre ces deux classes, nous l'aurons suivie à la recherche d'une lettre de Louis XV à la bibliothèque de Parme et dans sa maison de Picardie. Mais l'essentiel n'est pas là. Contre la parité, contre le voile, contre les statistiques ethniques, ce portrait de l'essayiste en intellectuelle « à contre-courant » se veut un plaidoyer en faveur de cette championne de l'universalisme, récusant toutes les formes de pensée de la différence.

Sophie Lherm - Télérama n° 3118

Diffusion le vendredi 23 octobre 2009 sur France 5 à 20h35

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article