Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


http://www.decitre.fr/gi/83/9782763782683FS.gifQuel est le rôle des auxiliaires de la justice dans les rapports qu'ont entretenus les institutions judiciaires avec les populations ? C'est la question qu'ont posée une cinquantaine de chercheurs, historiens pour la plupart, en observant ces auxiliaires, à partir du Moyen Age jusqu'à nos jours, en France, en Angleterre, en Belgique, au Canada, en Suisse et en Roumanie. Médiateurs, mais aussi boucs émissaires auxquels on accole volontiers l'image négative de la justice, les auxiliaires de la justice se situent à la jonction entre l'Etat et la population, soutenant l'un ou l'autre, selon des circonstances et des critères que cet ouvrage tente de définir. Certains sont auxiliaires de justice par fonction. Ils ont alors pour rôle d'exécuter les décisions des juges (sergents, police, bourreaux), de préparer les causes et de guider les pas des justiciables dans les dédales des tribunaux (avocats, procureurs, greffiers et huissiers), ou encore de leur en éviter la fréquentation (notaires). Mais la justice s'adjoint aussi tout un ensemble d'auxiliaires dont le rôle n'est pas exclusivement judiciaire : juges d'un moment, artisans de la concorde, conciliateurs par fonction, arbitres, experts, sont autant d'auxiliaires dont la justice ne pourrait se passer. Que leurs interventions soient ponctuelles ou qu'elles relèvent de l'exercice d'un métier, les auxiliaires de la justice ne sont ni tout à fait du côté de la justice, ni tout à fait du côté des justiciables.

Entre justice et justiciables : les auxiliaires de la justice du Moyen Âge ...

Par Claire Dolan

Auteur Claire Dolan Editeur Presses De L'universite Laval

Date de parution janvier 2006

828 pages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article