Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://abcnotation.com/getResource/downloads/image/lili-marlen.png?a=trillian.mit.edu/~jc/music/abc/Germany/tune/Lili_Marlen_C/0000

 

 

 

Document 19/03/2012 - 1915 : un soir de blues, Hans Leip, jeune aspirant allemand qui va rejoindre le front russe, unit dans un poème les prénoms des deux femmes, Lili et Marleen, qui le rattachent à la vie. Il ne sait pas encore que, après un échec provisoire, La Chanson d'une jeune sentinelle deviendra en 1941, grâce à la radio, le tube planétaire de la Seconde Guerre mondiale, plébiscité par les civils et par les soldats des deux camps, et détesté par les nazis qui le trouvaient défaitiste.

Lili Marleen porte en elle la mémoire du XXe siècle. On a failli oublier Laie Andersen, sa première interprète, qui fit rêver la terre entière bien avant Marlene Dietrich. Leur histoire est incroyable : plus forte que n'importe quelle fiction !

JEAN-PIERRE GUÉNO


Paroles de Poilus, Paroles d'Étoiles, Paroles du Jour J, Paroles de l'ombre Jean-Pierre Guéno est un «passeur de mémoire», pour qui l'histoire ne se résume pas à ses têtes d'affiche.

Jean-Pierre Guéno a dirigé le développement culturel de la Bibliothèque Nationale pendant sept ans aux côtés d'Emmanuel Le Roy Ladurie, puis les Éditions de Radio France pendant douze ans. Il a également été directeur adjoint de la communication de La Poste.


  • Les courts extraits de livres : 19/03/2012 - Le premier tube mondial


En avril 1915, pendant la Grande Guerre, un jeune officier allemand va bientôt rejoindre le front russe : il est en proie à un vrai coup de blues, et il écrit sur un feuillet de papier trois strophes d'un poème d'amour, accompagnées d'une portée musicale. Il ne sait pas encore que vingt-six ans plus tard, La Chanson d'une jeune sentinelle deviendra l'hymne, la Chanson mythique, de la Seconde Guerre mondiale immortalisée sous le titre de Lili Marleen.


C'est la radio qui a contribué à faire de Lili Marleen l'un des tout premiers tubes mondiaux de l'histoire de la chanson... De Churchill à Eisenhower, de Staline à Hitler en passant par Goering, Rommel et Goebbels, et par les millions de soldats et de civils qui ont vécu la Seconde Guerre mondiale et ses conséquences, Lili Marleen n'a laissé personne indifférent. Pour John Steinbeck, la chanson créée par Laie Andersen était la plus belle chanson d'amour de tous les temps...


L'histoire, la propagande et les mémoires individuelles et collectives ont tissé à Lili Marleen une réputation composite : chanson de propagande nazie pour les uns, synonyme de résistance et de liberté pour les autres, sa mélodie nous tord le coeur sans même que nous sachions pourquoi.


À l'aube du IIIe millénaire, il est clair que le XXe siècle a su engendrer le meilleur et le pire. Nous avons aujourd'hui le choix pour célébrer sa mémoire entre le jardin des délices et celui de l'enfer. L'ouverture de la malle aux trésors ou de la boîte de Pandore. Du côté de l'enfer, deux manifestations de l'apocalypse. La Première et la Seconde Guerre mondiale. L'indicible des tranchées et celui de la Shoah. Du côté de la malle aux trésors, des chansons nées dans les cours des villes ou au coin du feu dans les campagnes. Elles se sont transmises par colportage, répétées, recopiées, sifflées, chuchotées, clamées, fredonnées de bouche-à-oreille, de hameau, en hameau, de veillée en veillée, de beuglant en beuglant ou de rue en rue. Et puis le disque, la radio, la télévision et le Web ont permis de médiatiser des textes et des mélodies qui ont fait le tour de la terre, transcendant le barrage des langues et des cultures, touchant les oreilles, les coeurs, les bouches et les mémoires à la vitesse du son, à celle de la lumière...

Lili Marleen n'est pas seulement l'un des premiers tubes mondiaux. Lili Marleen est surtout une chanson qui porte en elle quatre-vingts années de l'histoire du monde en général et de l'Europe en particulier, depuis les premiers mois de la Grande Guerre jusqu'à l'Europe de la monnaie unique en passant par la chute du mur de Berlin. Une histoire à échelle humaine, mélange parfois complexe d'amour et de haine, d'ombre et de lumière, de fange et de ciel, de bons et de mauvais souvenirs. Lili Marleen est la chanson témoin de notre passé proche. C'est sans doute la raison pour laquelle sa mélodie continue à hanter notre présent.

Jean-Pierre Guéno, le 28 janvier 2012

 

  • Le courrier des auteurs : 15/03/2012

 

1) Qui êtes-vous ? !


http://www.fondationlaposte.org/IMG/gif/Jean-Pierre_Gueno_photo.gifJe suis le passeur, l'auteur des « Paroles de... » (Paroles de poilus, Paroles de détenus, Paroles d'Etoiles, Paroles du Jour J, Paroles d'enfance, Paroles de femmes, Paroles de l'Ombre, La vie en toutes lettres) ainsi que de nombreux livres illustrés valorisant les plus beaux textes et les plus beaux manuscrits de l'histoire et de la langue française, tels De Gaulle à Londres, ou les Diamants de l'histoire. J'aime à me définir comme un «passeur» de traces et de mémoire et je vais traquer les trésors qui composent mes ouvrages dans le jardin secret des plus grands auteurs comme dans celui de nos familles. J'aime à rappeler que ce ne sont pas seulement les «têtes d'affiche» de nos livres de classe qui font l'histoire mais ces «figurants» qu'étaient nos parents et nos ancêtres, et que la mémoire du peuple a tendance à nuancer «l'histoire officielle» tout en redonnant à l'histoire la part de vie et d'émotion qu'elle mérite. Mais à force de transmettre la vibration de l'âme et de l'intime des «figurants», j'ai découvert que les mêmes techniques fonctionnaient aussi avec les têtes d'affiche !


Ancien élève de l'École Normale Supérieure de Saint Cloud, j'ai dirigé pendant 7 ans le développement Culturel de la Bibliothèque Nationale aux côtés d'Emmanuel Le Roy Ladurie puis les Editions de Radio France pendant plus de 12 ans.

2) Quel est le thème central de ce livre ?


C'est l'incroyable histoire de la chanson d'amour qui fut, grâce à la radio, le premier tube planétaire de l'histoire de la chanson, qui devint dans les deux camps, chez les militaires comme chez les civils, l'hymne de la seconde guerre mondiale, et qui est pourtant un pur produit de la première guerre mondiale.

1915 : un soir de blues, Hans Leip, un aspirant allemand qui va rejoindre le front russe unit dans un poème les prénoms des deux femmes, Lili et Marleen, qui le rattachent à la vie. Il ne sait pas encore qu'après un flop absolu, La chanson d'une jeune sentinelle deviendra en 1941 grâce à la radio le tube planétaire de la Seconde Guerre mondiale plébiscité par les civils et par les soldats des deux camps et détesté par les nazis : ces derniers le trouvaient défaitiste et n'admettaient pas qu'il puisse transcender les clivages et «réunir» l'humanité. Lili Marleen porte en elle la mémoire du vingtième siècle. On a failli oublier Lale Andersen, celle qui fit rêver la terre entière, bien avant Marlène Dietrich. Leur histoire est incroyable : plus forte que n'importe quelle fiction. Pas mal pour une mélodie qui servit au départ de publicité à une pâte dentifrice ! !

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?


Une citation (Une fois n'est pas coutume !) d'Adolphe Hitler : «Cette chanson ne passionnera pas seulement le soldat allemand : elle risque bien de nous survivre». A mettre en regard avec une autre citation, celle d'Eisenhower qui déclara après la guerre en parlant d'Hans Leip, l'auteur des paroles de la chanson : «qu'il fut le seul Allemand qui avait rendu le monde plus heureux pendant toute la guerre».

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?


La première mélodie de Lili Marleen, celle de Rudolf Zink...

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?


L'émotion de cette belle histoire qui prouve que la réalité est toujours plus forte que la fiction, et en particulier le souvenir des canons qui se taisaient du côté de Tobrouk, chaque soir un peu avant 22H pendant l'automne et pendant l'hiver 1941, alors que dans les deux camps, de part et d'autre du front, les soldats allemands et les soldats anglais écoutaient Lili Marleen...

 

Lili Marleen

Auteur : Jean-Pierre Guéno

Date de saisie : 19/03/2012

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : J'ai lu, Paris, France


 

  1. Marlene Dietrich sings Lili Marleen in German - YouTube

    ► 3:09► 3:09
    www.youtube.com/watch?v=MO0lUXnAs-U29 sept. 2008 - 3 mn - ukinut
    Marlene Dietrich sings Lili Marleen in German. ... Marlene Dietrich - Lili Marlenby SVG1976z127979 views ...
  2. Marlene Dietrich - Lili

    ► 3:08► 3:08
    www.youtube.com/watch?v=7heXZPl2hik6 juin 2009 - 3 mn - SVG1976z
    Marlene Dietrich - Lili Marlen. SVG1976z ... Video Responses. This video is a response to Marlene Dietrich ...
  3. Lale Andersen - Lied Eines Jungen Wachtpostens

    ► 3:45► 3:45
    www.youtube.com/watch?v=r9hW7dMWqjs10 févr. 2007 - 4 mn - Animatronixx
    Album : Wie Einst Lili Marleen (2008)

 


http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-ash2/157167_608058996_829203601_n.jpgPour faciliter la recherche d'articles sur le blog de Philippe Poisson :

Cliquer sur le lien ci-dessous

poisson's timeline featuring updates and tweets. (timekiwi) 

timekiwi.com/philippepoisso

il y a 5 jours – I'm squeezing kiwis on @timekiwi. Here's my new timeline ... Le blog de Philippe Poisson (19 mars 2012 ). 1631 778 pages vues à la date du ..

Commenter cet article