Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Peu de détenus sont engagés dans un parcours de formation, et quelques centaines tout au plus, le sont pour préparer un diplôme supérieur. Voici l’analyse d’une enquête inédite conduite auprès des prisonniers préparant des diplômes postbaccalauréat. Elle éclaire ici, de façon aiguë, les dimensions qui touchent au cœur de la sociologie de la formation supérieure : inégalités de ressources et de contexte, référents, enjeu d’une identité étudiante susceptible de permettre une " évasion par le haut ". Au-delà des éléments descriptifs de la vie des détenus-étudiants, leur rapport aux études, leur identité, leurs ressources et leur profil, leur trajectoire biographique..., ce travail souligne aussi les difficultés particulières qu’ils ont à surmonter. Il invite les institutions carcérales à concéder une meilleure place à l’école mais aussi le système éducatif à porter une plus grande attention et un plus grand soutien à l’enseignement supérieur en prison. Très bien documenté, rigoureusement argumenté, solidement construit, ce travail de thèse - de par les questions qu’il pose - interpelle autant les pouvoirs publics que la société civile.


Être étudiant en prison. L’évasion par le haut

Un ouvrage de Fanny Salane (La documentation française, Coll "Etudes & Recherches", 2010)

http://www.liens-socio.org/article.php3?id_article=6499

Commenter cet article