Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.decitre.fr/gi/66/9782012793866FS.gifDocument- :La fête des fous et le carnaval sont souvent considérés comme les résurgences comparables d'une culture païenne, ancestrale et immuable.

Une autre interprétation oppose au contraire une fête des fous médiévale, riche de contestations sociales à des carnavals plus tardifs et reflétant une culture plus policée. Jacques Heers montre que ces cavalcades folles, ces fêtes extravagantes, expriment toutes les problèmes sociaux et politiques de leur temps. Certes, les fêtes des fous, plus anciennes historiquement, sont davantage liées aux conflits qui agitent les autorités ecclésiastiques.

Quant aux carnavals, ils témoignent de la montée en puissance des institutions municipales. Par ailleurs, les contestations burlesques des fêtes des fous, les fastes du carnaval ne sont pas si sauvages et spontanés qu'on voudrait le croire. L'auteur montre comment des puissances naissantes se sont emparées de ces divertissements au départ purement ludiques pour leur donner une signification politique et en faire l'instrument d'un discours civique.

Fêtes des fous et carnavals

Jacques Heers

Broché

Paru le : 05/09/2007

Collection : Pluriel histoire



L'auteur en quelques mots en 2007...

 

Éminent historien du Moyen Age et de la Renaissance, Jacques Heers a notamment publié en " Pluriel ", La Ville au Moyen Âge (2004), Esclaves et domestiques au Moyen Âge (2006) et La Cour pontificale au temps des Borgia et des Médicis (2003).

 


Liens utiles sur le site de l'Histoire 


Aux origines de Carnaval. Un dieu gaulois ancêtre des rois de France par

09/2005 | n°301 | Livres Moyen Age | 297 mots | gratuit

Paris, Odile Jacob, 2005, 383 p., 27 euros.

 

Carnaval par

12/2008 | n°200812 | Guide Rencontres | 25 mots | gratuit

Le 19 janvier – Bourges.

 

Commenter cet article