Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRGjEd_YMoNZWABG0dro1XiLbl0MpqWmkPB15gILcO7LB0ox4v3EQ&t=1Mis en images par Séra, Flic est une adaptation en bande dessinée du livre éponyme de Bénédicte Desforges, publié en 2007 et immédiatement devenu un succès de librairie.


Dans cette série de récits courts directement inspirés de son expérience et de son parcours de policier, Bénédicte Desforges brosse un saisissant portrait de ce métier complexe, en prise directe avec toutes les expressions, souvent contradictoires, de la condition humaine.


Du drame au rire, du surgissement de l'extraordinaire à la banalité du quotidien, un témoignage au ras du réel, plein d'empathie, à la fois abrupt et d'une sensibilité vibrante.

Ing Séra est né à Phnom-Penh au Cambodge en 1961. Expulsé de son pays à l'âge de 14 ans, il s'installe en France et poursuit de brillantes études. Il est diplômé d'un brevet de technicien en art graphique, et obtient un DEA d'Art plastique en 1987. Aujourd'hui, il enseigne la bande dessinée à l'Université Paris I. Son premier album, Impasse et rouge publié aux éditions Rackam en 1995 est vite remarqué et lui vaut d'être nominé pour l'Alph-Art coup de coeur au Festival d'Angoulême de 1996. Il est l'auteur d'une douzaine d'autres albums dont, récemment, L'eau et la terre (Delcourt), Secteur 7 (scénario Stephan Polonsky, Glénat), et Les Processionnaires (3 volumes, scénario Saimbert, Albin Michel).


  • Les courts extraits de livres : 30/08/2012

 

Les gens ont toujours bien aimé les histoires de flics. Mais les gens n'aiment pas les flics... La fiction est une vitrine ingrate où le flic en uniforme n'est qu'un figurant.

Le portrait-robot du flic culturellement conforme, c'est l'emmerdeur institutionnel, le tortionnaire latent, c'est le sous-prolétariat cogneur de la fonction publique, un mobilier urbain sans âme... Triste pluriel de caricatures.

Il fait un sale boulot, c'est vrai. Le flic a les mains sales de la crasse sociale, c'est sûr. Il n'a pas de nom, mais un matricule. Affirmatif. Mais quand ça ne va pas, c'est lui qu'on appelle. Alors, à toutes les histoires de policiers en carton, j'ai toujours préféré celles des flics, de mes collègues, et celles que j'ai vécues. Sans gloire, sans héros, sans lumière.

Mais c'est ce monde-là que j'avais choisi et dont j'aimais le souffle. Le meilleur choix que j'ai fait de ma vie est celui d'être flic.

J'avais tiré, sans savoir à quel point elle me ferait grandir, la carte de la chance d'entrer dans les coulisses de la société et d'approcher ce dont les regards se détournent. Le privilège de vivre et de partager l'intimité de la rue.

Bénédicte Desforges

*

Imaginez une femme, lieutenant de police qui raconte son quotidien de flic dans un blog, explosif !

C'est à la découverte de son livre tiré de ce travail et paru chez J'ai Lu qu'il m'est apparu comme évident d'offrir une nouvelle dimension à l'expérience de Bénédicte Desforges.

Avec ce témoignage exceptionnel et rare du quotidien d'un policier en tenue, je souhaitais mettre en images ce que Bénédicte avait vécu, imposer le réel.

 

Flics

Auteur : Bénédicte Desforges | Séra

Date de saisie : 30/08/2012

Genre : Bandes dessinées

Editeur : Casterman, Bruxelles, Belgique

Collection : Univers d'auteurs

 

 

 

Lechoixdeslibraires.com a été créé par Jean Morzadec et son équipe, afin de rendre hommage à la compétence des libraires, qui sont les ambassadeurs du livre.

De nombreux libraires ont ensuite demandé à ce que le site devienne le grand portail de l’actualité du livre.

Lechoixdeslibraires.com a donc deux vocations principales : valoriser les choix, les recommandations des libraires, et permettre aux éditeurs et auteurs de mieux communiquer avec les libraires.

C’est une mission exaltante.

Jean Morzadec a travaillé plus de trente ans à France Inter, dont il fut directeur des programmes de 1999 à 2005, sous la présidence de Jean-Marie Cavada. Il se consacre aujourd’hui, avec passion, au développement de sites culturels dédiés particulièrement à l’amour des livres.

Commenter cet article