Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782070735440.jpgDate de parution : 07/02/2011 - Comment rendre compte d'une vie qui comporte tant d'inconnues ? Quelques témoignages, des vestiges de correspondance, des archives longtemps restées muettes restituent, par fragments, l'existence tumultueuse du premier géant des lettres françaises. Mais c'est dans son œuvre surtout, marquée par les bruits et les fureurs du siècle, ou encore dans ses liens avec les grands du royaume et de la culture humaniste que se laisse découvrir le véritable Rabelais. Mireille Huchon fait revivre le destin exceptionnel d'un homme intimement engagé dans les affaires du temps et constamment en quête de tous les savoirs : juriste, médecin, mathématicien, sans doute alchimiste, poète, romancier, éditeur aussi, très impliqué dans le travail de l'imprimerie, lieu alors de toutes les audaces et de tous les dangers. Défilent ainsi les multiples figures d'un Rabelais souvent impudent, parfois imprudent, successivement franciscain, bénédictin, curé, à la fois humaniste et espion, commensal de voluptueux prélats et contempteur des vices de la papauté, coureur de bénéfices aussi bien que de femmes. Cet " Eschyle de la mangeaille ", cet " Homère bouffon " a hissé la satire à des cimes jusque-là inégalées en puisant dans l'insondable réservoir de l'apparente trivialité des choses. C'est pourtant une œuvre aux enjeux philosophiques et moraux longuement médités, une réflexion exceptionnelle sur la langue française et la création d'une prose littéraire, que Rabelais invite à décrypter sous les rires et les éclats provoqués par Gargantua, Pantagruel et leurs compagnons. Au fil des pages se dessine, derrière le manipulateur des mots et des êtres, un portrait inédit de l'extravagant maître François Rabelais.

Rabelais

Auteur : Mireille Huchon

Éditeur : Gallimard

Collection : Nrf Biographies

Date de parution : 07/02/2011

Genre : Biographies

 

 

Liens utiles sur le blog


 

La très excellente et divertissante histoire de rabelais

Nourritures canailles …

 

 

 

http://a34.idata.over-blog.com/224x300/3/23/34/82/La-deviniere/fRabelais.jpgFrançois Rabelais est mort à Paris en 1553. Un anniversaire célébré cette année dans toute la France. Et l'occasion de mettre en lumière le parcours de cet étonnant moine médecin, auteur d'une oeuvre truculente et fantaisiste, portée par une foi indéfectible en l'homme.


François Rabelais est né vers 1490 en Chinonais, sans doute dans la métairie de la Devinière(1). L'enfance du jeune François se passe en Val de Loire, aux confins de la Touraine, de l'Anjou et du Poitou. En 1521 - première trace sûre qu'on ait de lui -, il est moine franciscain à Fontenay-le-Comte, puis, en 1523, bénédictin à l'abbaye de Maillezais : les Bénédictins étaient beaucoup plus ouverts que les Franciscains. Au cours de ces années, Rabelais, curieux de tout, multiplie lectures et voyages. Après un séjour probable à Paris en 1528 ou 1529, il s'inscrit en septembre 1530 à l'université de Montpellier, dont il devient docteur en médecine. En 1532, il est médecin à l'hôtel-Dieu de Lyon. Cette même année, il publie à Lyon, sous le pseudonyme d'Alcofribas Nasier (anagramme de son nom), Les Horribles et Épouvantables Faits et prouesses du très renommé Pantagruel , dont le héros est emprunté à la tradition populaire. En 1534, il signe La Vie très horrifique du grand Gargantua, père de Pantagruel . Les deux livres connaissent un grand succès, mais ils suscitent, du fait de leur liberté de ton, la méfiance des autorités religieuses, aussi bien celle de la puissante Sorbonne (la faculté de théologie de l'université de Paris) que celle de Calvin à Genève. Rabelais a su cependant se ménager de puissants protecteurs, notamment le cardinal Jean du Bellay. C'est dans la suite de celui-ci qu'il fait plusieurs séjours à Rome, entre 1534 et 1540. En 1534, il est frappé par une condamnation de la Sorbonne : c'est grâce...

 

Rabelais, le rire et la foi

Par François Lebrun
publié dans L'Histoire n° 280 - 10/2003   +

 


timekiwi.com/philippepoisso

il y a 5 jours – I'm squeezing kiwis on @timekiwi. Here's my new timeline ... Le blog de Philippe Poisson ( 3 mars 2012 ). 1584 326 pages vues à la date du ..

Commenter cet article