Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR-T6xZ3byZdir0Kgm3BKAWo3NXnArbPCdFqpreFSnOKZ1O97ewEvPhIJ-mDAhttp://toutelaculture.com/wp-content/uploads/2011/06/sigaud-300x300.jpgDocument 11/09/2011- « Au début il y aurait eu cet homme, Franz Stangl, né en Autriche en mars 1908, bon professionnel de la police autrichienne, embauché par l'Histoire dans la Gestapo, rapidement monté en grade, d'abord surintendant, puis lieutenant à l'hôpital du programme T4 d'extermination, puis commandant de Sobibor et de Treblinka en 1942. Sa dernière promotion.


De là, l'Italie, la défaite, la fuite, le faux nom et l'installation au Brésil. De longues et belles années jusqu'à l'arrestation en 1967, l'extradition en Allemagne, le procès, la condamnation à perpétuité, puis l'appel.


Au début du récit, il y aurait pourtant cette phrase prononcée la veille de sa mort, " je n'ai plus d'espoir ", presque une phrase finale, précédée d'un " à présent j'ai tout dit pour la première fois ", le différenciant cette fois radicalement des autres responsables et qui entamerait la dernière période de son existence, environ vingt-quatre heures, l'engageant de façon inattendue dans une voie presque contraire à ce qu'il avait vécu jusque-là. D'où mon attrait peut-être, le désir d'en savoir plus. Une entrée en matière en tout cas, et ce Franz Stangl et moi venu d'emblée, en une fois. »


Dominique Sigaud, journaliste, écrivain, auteur d'une douzaine de romans, récits, essais, romans policiers, de L'Hypothèse du désert (Gallimard, 1996) à Conte d'exploitation (Actes Noirs, 2011).


  • La revue de presse Florent Georgesco - Le Monde du 8 septembre 2011

Franz Stangl et moi est un dispositif complexe, qui mêle les éléments les plus disparates. La vie de Franz Stangl (1908-1971), policier autrichien devenu commandant des camps d'extermination de Sobibor puis de Treblinka, en occupe le centre. Le livre n'est pas pour autant une biographie, même romancée : ce centre polarise un ensemble de réflexions, de souvenirs, de bribes de fiction, dont il est le prétexte ou le motif, et qui a pour visée dernière une sorte de théorie générale du monde occidental, pris dans ses relations avec le "dragon", figure du mal partout à l’œuvre dans l'histoire.

  • La revue de presse Jean-Noël Pancrazi, - Le Monde du 8 septembre 2011

Franz Stangl n'est pas, pour Sigaud, un personnage, un prétexte romanesque pour briller, c'est avant tout l'incarnation d'une menace. Car, même mort, Stangl reste une menace, il s'agit d'en demeurer conscients, où que se trouve le "dragon". Le livre de Sigaud ne fait pas partie des livres qui consolent, ou même qui se souviennent, il fait partie des livres qui alertent. Pour aujourd'hui.

Franz Stangl et moi

Auteur : Dominique Sigaud

Date de saisie : 10/09/2011

Genre : Romans et nouvelles - français

Éditeur : Stock, Paris, France

Collection : Bleue

 

Quelques vidéos utiles


 

FRANZ STANGL CAÇA NAZIS 1 /3 - YouTube

www.youtube.com/watch?v=KRmwyzIjOtM15 mn - 26 avr. 2011 - Ajouté par MrDominiopublico001 - Bloquer tous les résultats de www.youtube.com
FRANZ STANGL CAÇA DORES DE NAZISTAS NA AMERICA LATINA COMANDANTE DE ... You need Adobe Flash Player to watch ...
 

Commenter cet article