Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.decitre.fr/gi/12/9782742789412FS.gif

 

La prison, Gabriel Mouesca la connait, il y a laissé 17 années de sa vie pour avoir appartenu au groupe basque armé indépendantiste Iparretarrak. Des années au cours desquelles il va dénoncer la promiscuité, les humiliations, le désoeuvrement.


A sa sortie de prison, les engagements de Gabriel Mouesca resteront les mêmes : justice sociale, lutte contre les inégalités, respect du droit de chacun. Ce qui change c'est que désormais il a droit à la parole, il va la faire entendre avec force en devenant président de l'Observatoire International des Prisons, militant avec acharnement pour une prison plus humaine où la priorité serait la réinsertion et non plus l'obsession sécuritaire.


Un roman court, salutaire, complété par des annexes documentaires. Le portrait d'un homme debout face à l'arbitraire, l'inhumanité et la violence du système carcéral français.


Un nouveau titre essentiel qui vient enrichir la (déjà) très remarquable collection "ceux qui ont dit non", dirigée par Murielle Szac.


  • Les présentations des éditeurs : 18/04/2010

 

Roman historique - Depuis toujours, il y a dans le monde des hommes et des femmes qui ont su dire non à ce qui leur paraissait inacceptable... « Je comparais devant vous, messieurs les jurés, avec une triple connaissance de la prison. Une connaissance charnelle : j'ai passé dix-sept ans de ma vie derrière les barreaux ; une connaissance humanitaire : je suis maintenant employé du mouvement Emmaüs ; et une connaissance politique : je suis l'actuel président de l'Observatoire international des prisons. Pendant des années, j'ai été l'incarnation du mal. Aujourd'hui, j'ai accès à la parole et je peux parler au nom de ceux qui ne sont jamais entendus ! »

 

Gabriel Mouesca : non à la violence carcérale

Auteur : Caroline Glorion

Date de saisie : 18/04/2010

Genre : Jeunesse à partir de 13 ans

Editeur : Actes Sud junior, Arles, France

Collection : Ceux qui ont dit non

 

 

Commenter cet article

Philippe 13/12/2011 03:54

Cette histoire a certes longtemps été ignorée du public. Mais il y a déjà eu un téléfilm en 1992, les Orphelins de Liverpool. Diffusé en France sur France 2 début 1993. Le gouvernement britannique
de l'époque avait refusé d'ouvrir une enquête publique, que ce soit après 1986 quand Margaret Humphreys a découvert l'affaire ou après la diffusion du téléfilm en Grande-Bretagne.
L'histoire était vue à travers les yeux de deux des enfants concernés, un garçon et une fille, à partir d'un orphelinat à Liverpool en 1951.
Sur son site www.dinosoria.com , Véronique Battaglia a écrit l'article suivant. Il y a des photos du film ainsi que de la vraie Margaret Humphreys.

http://www.dinosoria.com/orphelin.htm

Le célèbre auteur britannique pour enfants Michael Morpurgo a consacré un roman à ce sujet de la déportation des enfants.
Seul sur la mer immense
Michael Morpurgo
Diane Ménard ( Traduction )
Gallimard Jeunesse, mai 2008

Présentation de l'éditeur
En 1947, le tout jeune Arthur est embarqué, comme des milliers d'autres orphelins, sur un bateau à destination de l'Australie. II ne sait pas encore qu'il ne reverra pas sa sœur ni sa terre natale
anglaise. Désormais sa vie entière se fera là-bas, jalonnée d'épreuves mais aussi illuminée par la rencontre de personnages extraordinaires et par sa passion de la mer. Bien des années plus tard,
Allie, la fille d'Arthur, quitte la Tasmanie, au sud de l'Australie, à bord de son bateau. Elle s'apprête à accomplir une formidable traversée en solitaire. Son but : franchir les océans pour
gagner l'Angleterre, dans l'espoir de retrouver sa tante Kitty, la sœur de son père.

Sur Amazon.fr il y a des commentaires de lecteurs :

http://www.amazon.fr/Seul-sur-immense-Michael-Morpurgo/dp/2070610756/ref=sr_1_11?s=books&ie=UTF8&qid=1323740193&sr=1-11

13/12/2011 08:22



Laissé par : Philippe aujourd'hui à 03h54