Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/514Pu0KEnAL._SL500_AA300_.jpgIl y a un peu plus d'un siècle, Paul Gauguin entreprit de peindre un tableau qu'il envisagea comme son testament pictural, pensant alors qu'il mourrait bientôt. En haut et à gauche du tableau, dans un large aplat de couleur jaune vif, il inscrivait " D'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ? ". Tout le propos du catalogue se concentre sur l'île de Tahiti et l'impact qu'elle eut sur l'activité artistique du peintre, remontant aux sources d'inspiration de " D'où venons-nous ?… " dans les oeuvres des premières années en France. Le catalogue met l'accent sur les peintures et sculptures remarquables, apparues dans le sillage de cette œuvre-testament, au cours des cinq dernières années de l'artiste à Tahiti et dans les îles Marquises. Une importante part est également consacrée à Gauguin et la photographie, à Gauguin artiste ethnographe, et à Noa Noa.

 

À l'instar de l'exposition qu'il accompagne, ce catalogue met l'accent sur les œuvres réalisées par Paul Gauguin au cours de ses différents séjours à Tahiti et dans les îles Marquises, s'interrogeant sur l'appropriation progressive de la culture polynésienne par l'artiste. Une œuvre phare à (re)découvrir.

 

Gauguin à Tahiti , L'atelier des tropiques Exposition Galeries Nationales du Grand Palais 30 Sept 2003-19 Janv 2004

(Auteur) - Catalogue d'exposition (broché). Paru en 09/2003


Amazon.fr - Voilà une superbe manière de célébrer le centième anniversaire de la mort de Gauguin. En près de 400 reproductions pour rendre compte des dernières années de la vie d'un homme hors du commun. De son premier voyage à Tahiti, en 1891, Gauguin attendait un bonheur simple, la possibilité d'un art renouvelé et, pourquoi pas, la reconnaissance de son milieu. Deux ans après, son retour à Paris est marqué par l'échec, l'incompréhension. Qu'à cela ne tienne : la déception le conduit à repartir vers les tropiques, à nouveau à Tahiti puis aux Marquises. C'est là que ses œuvres vont atteindre leur plénitude expressive où la vigueur de la composition se marie si bien avec la douceur de la palette. Et donner ce testament artistique exceptionnel que représente le fameux "D'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ?". Gauguin voulait finir ses jours "libre et tranquille sans le souci du lendemain et sans l'éternelle lutte contre les imbéciles". Et il peint Jour délicieux, Le Portrait de Vaïté Goupil, Contes barbares ou encore Les Cavaliers sur la plage parmi d'autres chefs-d'œuvre influençant l'histoire de l'art du XXe siècle. En se concentrant sur le séjour du peintre à Tahiti, l'ouvrage remonte aux sources d'inspiration de l'artiste, depuis les premières années en France jusqu'aux séjours dans les mers du Sud. Outre les reproductions de tableaux, ce magnifique album, catalogue de l'exposition, interroge les sculptures des objets votifs et ethniques de Gauguin et les rapports du peintre avec la photographie, à travers des images de l'entourage de l'artiste en Indonésie. Un travail collectif remarquable. -- Céline Darner

 

 

 

Bibliothèque insulaire : Quelques livres de et sur Paul Gauguin

jacbayle.perso.neuf.fr/livres/Gauguin/liste_Gauguin.html

5 sept. 2012 – Gilles Artur, « Notice historique du Musée Gauguin de Tahiti suivie de ... Michel Butor, « Quant au livre : tryptique en l'honneur de Gauguin » ...

 


Peinture - Photographie (104)

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article