Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Document archives - Portrait de femme - Hanna Reitsch est née à Hirschberg, en Silésie, Allemagne, le 29 mars 1912. Son père était ophtalmologiste, et sa mère, très croyante, lui avait transmis sa foi. Aussi, elle voulut d’abord être missionnaire et médecin, et pour cela, elle devait pouvoir se déplacer en avion, donc devenir pilote.


Avec le temps, c’est sa passion pour l’aviation qui l’emporta. Cependant, les limitations du Traité de Versailles, l’obligèrent à ne piloter que des planeurs. En 1932, après quelques heures de vol, l’étudiante en médecine devint une excellente pilote. Elle participa à des compétitions, notamment au Wasserkuppe, et prit part à l’expédition du professeur Georgii en Amérique du Sud. Elle devint le vingt-cinquième pilote, et la première femme, à gagner la médaille d’argent de vol à voile. Elle battit le record mondial de distance féminin ainsi que le record mondial d’altitude féminin sur planeur. En 1937, elle traversa pour la première fois les Alpes. Pour la récompenser, Hitler la nomma Capitaine à titre honorifique. Elle vola presque partout dans le monde, au Portugal, en Finlande, en Amérique du Sud. Elle participa même aux National Air Races de Cleveland dans l’Ohio en 1938. A cette époque, elle s’intéressa de plus en plus au vol motorisé et elle pilota le premier véritable hélicoptère, le Focke-Achgelis FW 61. Tous les soirs, pendant trois semaines d’affilée, elle fit des démonstrations avec cet appareil révolutionnaire en salle fermée : le Deutschlandhalle à Berlin. Charles Lindbergh, en personne, y fut invité et il fut très impressionné par cette prestation. La Luftwaffe la récompensa avec la Médaille Militaire de l’Air. Elle fut la première femme à recevoir cette décoration.


Devenue pilote d’essai, Hanna Reitsch participa activement aux tests du planeur DFS 230 ainsi qu’à ceux du bombardier en piqué Junkers Ju 87 « Stuka ». Ce dernier appareil devint tristement célèbre lors de l’invasion de la Pologne, des Pays-Bas, de la Belgique et de la France. Cependant, elle travailla ardemment et méthodiquement pour une cause qu'elle accepta sans le moindre doute. En 1941, elle faillit se tuer en testant un Dornier Do 17 doté d’un équipement destiné à sectionner les câbles des ballons de barrage britanniques. En reconnaissance de ces faits, elle reçut la Croix de Fer de 2ème Classe. Elle fut ainsi la deuxième femme à recevoir cette distinction.


La machine la plus dangereuse qu'Hanna Reitsch ait eu à examiner fut le Messerschmitt Me 163. Avec cet appareil, elle pulvérisa le record de vitesse ascensionnelle en atteignant 10000 mètres en une minute et demie après le décollage. Lors de son cinquième vol sur le « Komet », elle fut gravement blessée. Après cinq mois d’hôpital, Hitler la décora de la Croix de Fer de 1ère Classe. Hanna Reitsch, surnommée « la petite blonde fragile », n’était pas seulement courageuse et audacieuse, elle était aussi très téméraire.


Ayant eu vent de rumeurs affirmant que les dirigeants nazis exterminaient les Juifs, elle rencontra le Reichführer SS Heinrich Himmler. Ce dernier la persuada qu’il était aussi outragé qu’elle de voir que les Alliés répandaient une telle propagande ! Ainsi, elle garda confiance envers les chefs du IIIème Reich. Elle persuada l’Etat-Major de la Luftwaffe d’envisager une version suicide de la bombe volante V-1. Elle testa le prototype et fut très déçue quand elle comprit que ce projet était sans espoir devant l’avance des troupes alliées à travers l’Europe.


Par la suite, elle devint le pilote personnel d’Adolf Hitler. Le 27 avril 1945, à bord d’un Fiesler « Storch », Hanna Reitsch se rendit au « Bunker » à Berlin, en compagnie du Général Robert Ritter von Greim, probablement son amant. Elle tenta de persuader Hitler de quitter la ville assiégée par les troupes de l’Armée Rouge : celles-ci avaient déjà progressé de manière significative vers le centre-ville. Hanna Reitsch surprit alors le plan d’Hitler qui prévoyait que tous les responsables du parti nazi devaient s’associer dans un suicide collectif. Il était évident que la guerre était perdue. Ne voyant pas d’échappatoire, Reitsch et von Greim envisagèrent de se suicider en compagnie de leur chef. Au dernier moment, Hitler leur ordonna de quitter Berlin, puis nomma von Greim à la tête de la Luftwaffe en remplacement de Goering qui venait d’être destitué. Hanna Reitsch tenta de sauver les six jeunes enfants du Ministre de la Propagande, Joseph Goebbels, qui vivaient dans le « Bunker ». Elle voulut les emmener avec elle, mais Goebbels le lui interdit. Reitsch et von Greim furent les derniers à s’échapper de Berlin sous le feu nourri de la DCA russe. Elle survécut à la guerre, mais elle se retrouva seule : sa famille avait été décimée : son père avait tué sa mère, sa sœur, et ses neveux et nièces avant de retourner l’arme contre lui. Le Général von Greim s’était également suicidé. Seuls, sa force de caractère et son désir, toujours intact, de voler, l’empêchèrent de faire de même. -

http://beaucoudray.free.fr/dictateur.htm


Retenue pendant 18 mois par les Américains, elle fut interrogée, puis libérée. Après la guerre elle se montra résolument non repentie. Elle continua à porter ses décorations fièrement, et elle écrivit ses mémoires « Le Ciel, Mon Royaume ». Elle continua à voler et fit preuve de générosité en aidant d'autres femmes pilotes de tous les pays. En 1953, Hanna Reitsch gagna la médaille de bronze lors du Championnat International de Planeurs à Madrid. En 1957, elle battit deux records féminins d’altitude. En 1962, elle créa l’Ecole Nationale de Planeurs au Ghana. En 1978, à l'âge de 65 ans, Hanna Reitsch battit un nouveau record de distance sur planeur en franchissant les Alpes. Elle décéda le 24 août 1979 des suites d’une attaque cardiaque. Conformément à ses dernières volontés, elle fut enterrée avec sa famille à Salzbourg en Autriche.

http://aviation-ancienne.forumactif.com/les-femmes-dans-l-aviation-f40/hannah-reitsch-t1519.htm



Crédit photographique :


http://www.cimilitaria.com/Graphics%20database/Hitler_Goering_und_Hanna_Reitsch_A.jpg

http://digilander.libero.it/freetime1836/images/Immagine2hanna.jpg

http://www.wehrmacht-awards.com/recipients/hanna_reistch/reitsch_aerostories.jpg





Des ailes allemandes : Elly Beinhorn et Hanna Reitsch

avec Fabrice d’Almeida


Spécialiste de l’Allemagne contemporaine, Fabrice d’Almeida de l’IHTP nous propose de découvrir dans la série "Portraits d’Aventuriers", deux pionnières de l’aviation allemande : Elly Beinhorn et Hanna Reitsch.


Née respectivement en 1907 et 1912, Elly Beinhorn et Hanna Reitsch font figure d’exception dans l’histoire de l’aviation. Selon l’expression consacrée, "à leur risque et péril", elles participèrent activement au développement des techniques de la conquête de l’air.


Deux pionnières exceptionnelles à découvrir grâce à Fabrice d’Almeida, directeur de l’Institut du Temps présent, spécialiste de l’histoire du III ème Reich.


Emission proposée par : Christophe Dickès
Référence : hist217
Adresse directe du fichier MP3 :http://www.canalacademie.com/emissions/hist217.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/Des-ailes-allemandes-Elly-Beinhorn.html
Date de mise en ligne : 28 décembre 2006



En savoir plus sur :


- L’Institut d’histoire du temps présent



Sur le même thème :

élisabeth boselli première femme pilote de chasse de l'armée de l'air

élisabeth boselli première femme pilote de chasse de l'armée de l'air

Publié par Anonyme sur le blog philippepoisson-hotmail.com, il y a 1 mois

... Le record du monde féminin en altitude en atteignant 4 800 mètres puis une seconde fois en avril 1948, sur un planeur Meise, qu'elle emporte à 5 600 mètres. Pendant quatre années elle pratique le…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-elisabeth-bos...

Lire la suite

Hélène boucher, "la fiancée de l'air"...

Hélène boucher, "la fiancée de l'air"...

Publié par Anonyme sur le blog philippepoisson-hotmail.com, il y a 1 mois

11 août 1934 : Enfermée dans le cockpit de son Rafale, à plus de 445 km/h, Hélène Boucher fonce aux commandes de l'" avion-requin " et pulvérise le record de vitesse…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-helene-bouche...

Les filles de l'air battent des records...

Les filles de l'air battent des records...

Publié par Anonyme sur le blog philippepoisson-hotmail.com, il y a 1 mois

... De l'endurance ou de l'altitude, quatre aventurières de légende se livrent à une compétition délirante qui leur fait tutoyer les sommets. Et en plus, avec le charme ! Longtemps,…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-les-filles-de...

Lire la suite

Lindbergh l'ange noir...

Lindbergh l'ange noir...

Publié par Anonyme sur le blog philippepoisson-hotmail.com, il y a 4 jours

... Aéroports magazine, auteur dune Histoire de l'aviation (Flammarion) et d'un Dictionnaire universel de l'aviation (Tallandier) de référence, Bernard Marck a fait découvrir à un large public quelques grandes…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-lindbergh-l-a...

Femmes de l'air et de l'espace

Femmes de l'air et de l'espace

Publié par Anonyme sur le blog philippepoisson-hotmail.com, il y a 5 mois

... Professionnelles et échanger dans une atmosphère chaleureuse, sur le site mythique de l’un des premiers musées aéronautiques du monde... La majorité des avions sont attendus dans la matinée du samedi. Les samedi et dimanche après-midi seront consacrés aux…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-33534814.html

Lire la suite

Mermoz, pilote de l'aéropostale

Mermoz, pilote de l'aéropostale

Publié par Anonyme sur le blog philippepoisson-hotmail.com, il y a 4 mois

... De piloter parfois jusqu’à 50 heures de vol sans s’endormir, et même de retenir, à l’aide de câbles, les ailes de son propre avion ! Pour en savoir plus : Ecoutez nos émissions sur l’aviateur Charles…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-34271159.html

Saint-exupéry : l’ultime secret

Saint-exupéry : l’ultime secret

Publié par Anonyme sur le blog philippepoisson-hotmail.com, il y a 5 mois

Le 31 juillet 1944, peu avant 9 heures du matin, un avion décolle du petit aéroport de Borgo-Poretta, au sud de Bastia. À son bord, le commandant Antoine de Saint-Exupéry. Lui qui ne pensait plus voler, atteint par la limite d’âge fixée à 30 ans, bénéficia finalement de l’indulgence de l’armée…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-33502066.html

Maurice challe, un aviateur du coup d’état d’alger d'avril 1961

Maurice challe, un aviateur du coup d’état d’alger d'avril 1961

Publié par Anonyme sur le blog philippepoisson-hotmail.com, il y a 3 mois

Né au Pontet (Vaucluse) le 5 septembre 1905, Maurice Challe entre à Saint-Cyr en 1923 et en sort sous-lieutenant en 1925 dans la promotion « Chevalier Bayard » où il a pour camarade les futurs généraux Gambiez,…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-35009619.html

Commenter cet article