Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51vI6CLe3WL._SL500_AA300_.jpg« Ce livre résulte d’un pari ambitieux : saisir les hôtels meublés parisiens comme des lieux de mémoire.


(…) À interroger habitants et hôteliers, l’oubli et le souvenir alternent dans un présent hanté de passé et d’avenir.


Mais comment la mémoire pourrait-elle prospérer dans ces lieux alimentés par l’immigration, marqués par la domination et, bientôt, défaits par la destruction ou la réaffectation à d’autres fonctions plus lucratives ? (…) Nous sommes allées y voir de plus près, assurées du soutien des penseurs de la mémoire, ses théoriciens d’abord, historiens et sociologues, ses passeurs ensuite, écrivains et muséologues (…) L’imminence de la disparition des hôtels meublés et du milieu qu’ils constituent n’a pas peu compté dans notre détermination de pousser toujours plus loin une investigation pourtant interminable au sens premier du terme.


(…) Nous savions que l’hôtel meublé était le premier logement de l’étranger, qu’il vienne de la province voisine ou d’au-delà des frontières.


Nous savions que le nombre d’établissements était passé, en trois quarts de siècle, de plus de 20 000 à moins de 800, de 230 000 chambres à un peu plus de 18 000.


(…) Fortement marqué par le stigmate, l’hôtel, lieu paradoxal, est aussi objet d’idéalisation et de nostalgie.


Toile de fond de mythes et de légendes urbaines à travers la chanson, le cinéma et la littérature, il est aussi, de par les gens qui le traversent et l’habitent, le dépositaire de vies d’ici et d’ailleurs et, par là même, profondément ancré dans l’urbanité de la capitale : des lieux de culture en d’autres termes.


(…) Les histoires de migration qui y ont eu cours ont pour le moment une existence faible au sein des causes mémorielles entendues, mais elles existent dans les récits des hôteliers et des clients comme dans les textes littéraires qui s’y rapportent. »

 

Hôtels meublés à Paris, enquête sur une mémoire de l'immigration

Céline Barrère  , Claire Lévy-Vroelant 

  • Broché: 300 pages
  • Editeur : Créaphis éditions (8 mars 2012)
  • Collection : Lieux habités - Histoire Urbaine
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2354280572
  • ISBN-13: 978-2354280574

 

Céline Barrère, docteur en urbanisme de l’Institut d’urbanisme de Paris, est maître assistante en sociologie et anthropologie à l’Ecole nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille. Elle est membre du Centre de recherche sur l’habitat, UMR LAVUE du CNRS (Laboratoire Architecture, Ville, Urbanisme, Environnement). Ses recherches s’intéressent aux représentations des espaces construits et aux pratiques sociales qui s’y rattachent.


Claire Lévy-Vroelant est professeur de sociologie urbaine à l’université de Paris 8-Saint-Denis. Ses travaux portent sur la ville, les migrations et le logement. Elle explore les formes marginales de logement en lien avec la mobilité depuis le milieu du XVIIIe siècle dans une perspective de sociohistoire. Elle est membre du Centre de recherche sur l’habitat, UMR LAVUE du CNRS, du comité directeur de l’European Network of Housing Research (ENHR), et du comité de rédaction de l’European Journal of Housing Research (EJHR, domicilié à York).

 


Livres & études

Des lieux de mémoire de l’immigration

À propos de : C. Barrére et C. Lévy-Vroelant, Hôtels meublés à Paris : enquête sur une mémoire de l’immigration, Créaphis

par Yankel Fijalkow 22 novembre 2012

Les hôtels meublés peuvent-ils être réduits à des lieux de mémoire de l’immigration. Un ouvrage ethno-littéraire fait la part à la trace sensible laissée dans ces lieux par ceux qui en ont fait leur asile temporaire ou durable.

Commenter cet article