Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782857049708.jpgElle a intensément vécu sa passion : l'aviation. Jacqueline Auriol a été la première femme à franchir le cercle très fermé des pilotes du Centre d'essais en vol de Brétigny-sur-Orge. Elle a surtout été l'une des premières à franchir le mur du son. C'était en 1953. Portrait d'une pionnière exceptionnelle.


Rien ne prédisposait la belle-fille de Vincent Auriol, président de la République de 1947 à 1954, a être sanglée dans le cockpit d'un chasseur, prête à passer le mur du son. Sur la piste d'envol du Centre d'essais en vol (CEV) de Brétigny-sur-Orge, au cœur de l'Essonne, ce 29 août 1953, Jacqueline Auriol se prépare à faire résonner le ciel d'un « double bang » à 13 500 mètres d'altitude. Elle est alors âgée de 36 ans, pilote depuis cinq ans et détient déjà le record féminin de vitesse avec 818,181 km/h.


C'est son mari qui l'entraîne vers ses premiers tours de piste sur le terrain de Saint-Cyr, près de Paris, où elle obtient son brevet de pilote privé en
1948.


Elle trouve dans l'aviation un nouvel art de vivre. Elle s'initie à la voltige, guidée par
Raymond Guillaume, un des leaders de la Patrouille d'Etampes – l'équivalent actuel de la Patrouille de France – et commence à se produire en meeting.


Passagère d'un hydravion, elle est victime d'un terrible accident au visage lors de la collision de l'appareil avec le plan d'eau. Plus de deux ans de chirurgie réparatrice lui seront nécessaires. Installée aux Etats-Unis, elle vole entre deux interventions chirurgicales, passant ainsi sa qualification de pilote d'hélicoptère et d'avion à réaction.


A son retour en France, elle veut devenir pilote professionnel et entrer dans le cercle très fermé des pilotes d'essai du CEV de Brétigny. Près d'un an de travail lui est nécessaire pour décrocher le sésame : la réussite au concours de l'
EPNER (Ecole du personnel navigant d'essais et de réceptions). Elle est la seule femme au monde à obtenir ce diplôme prestigieux.


La “ guerre des Jacqueline ”


Pilote d'essai, elle teste des appareils très divers allant de l'avion de chasse à la Caravelle ou au jet d'affaires. Tous les appareils sont en effet soumis au CEV pour vérifier leurs qualités de vol, bilan dont dépend la sécurité des futurs passagers. Il s'agit aussi pour les
“ essayeurs en vol ” de contrôler si tous les équipements mis à bord, l'instrumentation en premier, sont bien conformes aux normes annoncées par le constructeur. Des vols minutieusement préparés et analysés a posteriori qui peuvent toutefois se révéler très dangereux. Comme le jour où Jacqueline Auriol se trouve engagée dans une vrille à plat à bord d'un Mystère IV, dont elle ne sort que très proche du sol, et revient se poser avec un appareil qui porte la marque de la violence des efforts subis.


Cette période est aussi celle de la
“ guerre des Jacqueline ” entre elle et sa rivale américaine Jacqueline Cochran. Elles s'affrontent à coups de records de vitesse. La Française remportera 4 fois ces records. Le premier dès 1951 à bord d'un Vampire avec 818,181 km/h. Elle signera même à bord d'un Mirage III deux fois la vitesse du son avec 2 038 km/h en circuit fermé. Elle s'éteint à l'âge de 82 ans en février 2000, en ayant totalisé plus de 5 000 heures de vol et piloté plus de 140 types d'avions différents.


Diaporama Jacqueline Auriol



Jacqueline Auriol : vivre pour voler

http://www.savoirs.essonne.fr/dossiers/les-technologies/transport/jacqueline-auriol-vivre-pour-voler/


Paru le : mardi 1 juin 2004



La véritable Jacqueline Auriol

Jean-Pierre Poirier

Éditions Pygmalion

 

http://aerostories.free.fr/pilotes/france/auriol/img2.jpgDans le milieu très masculin de l’aéronautique, la gent féminine eut bien des difficultés à s’imposer. Cela révèle, pour les quelques rares "femmes volantes" qui, par le passé, réussirent à laisser une forte empreinte, une pugnacité et une force de caractère peu communes. Par son charme indéniable, son courage face à l’adversité, son professionnalisme et sa légendaire gentillesse, Jacqueline Auriol figure en bonne place au Panthéon des gens de l’Air.

Jean-Pierre Poirier, étranger à toute "chapelle aéronautique", s’est efforcé de nous livrer une Jacqueline Auriol "de l’intérieur", dans une biographie vivante et sensible. On pourrait regretter un titre aux accents un peu racoleurs, mais finalement proche de la réalité de l’ouvrage.

La véritable Jacqueline Auriol, une bonne occasion de faire (ou refaire) connaissance avec cette grande dame. On notera la présence en annexe d’une bibliographie abondante et sérieuse et d’une chronologie établie avec l’aide de Jacques Noetinger, chantre des ailes françaises, sans oublier un cahier des 16 pages de photographies en noir et blanc. Clin d’œil appuyé à Jacqueline Auriol : l’ouvrage de Jean-Pierre Poirier a pour sous-titre "Vivre pour voler".

Philippe Ballarini


192 pages, 15,5 x 24 cm, couverture souple.

- Préface de Jacques Noetinger

-  Lire Jacqueline Auriol, une recordwoman de charme par Daniel Liron (PDF 265 ko), mentionné dans la bibliographie.


 

http://pmcdn.priceminister.com/photo/554999796.jpgVivre et Voler

Auteur : Jacqueline Auriol

Editions Flammarion


Autobiographie de Jacqueline Auriol, première femme pilote de jet, première femme à franchir le mur du son, première femme à franchir Mach 2, détentrice de multiples records du monde de vitesse ... pas uniquement consacré à l'aviation, mais très intéressant.

 

  1. Décès Jacqueline AURIOL - INA

    ► 1:44► 1:44
    www.ina.fr/video/.../deces-jacqueline-auriol.fr.html12 févr. 2000 - 2 mn
    Jacqueline AURIOL, première femme à avoir été brevetée pilote d'essai en 1951, titulaire de nombreux records ...
  2. Jacqueline Auriol - INA

    ► 10:57► 10:57
    www.ina.fr/economie-et.../jacqueline-auriol.fr.html1 oct. 2009 - 11 mn
    Sur la base militaire d'Istres, la grande aviatrice, Jacqueline AURIOL, bat un nouveau record, celui du record ...
  3. Vidéo Ina - Record de vitesse de Jacqueline Auriol, vidéo Record de ...

    ► 0:44► 0:44
    www.ina.fr/video/.../record-de-vitesse-de-jacqueline-a...4 août 2009 - 44 s
    AVIATION: la Française Jacqueline AURIOL porte à 1087 km/h le record du monde féminin de vitesse. - Archives ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article