Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/8/6/5/8/9782865866991FS.gifDocument avril 1999 - " Cet ouvrage est le témoignage de la vie des adolescents et de leurs éducateurs dans un centre " d'éducation surveillée " en Anjou, dans les années 1938-1943, du temps de mon séjour. Il veut également rendre compte de l'influence de l'éducation active, inspirée des travaux de Decroly et de Montessori notamment, comme elle se pratiquait dans des lieux tels que le foyer de Soulins à Brunoy créé dès 1929 pour " enfants difficiles et instables ", une réalisation parmi celles qui ont ouvert la voie à une pratique plus généralisée de l'éducation active." F.R. Avec ce travail d'ethnographie au quotidien, l'auteur fait œuvre de transmission. Il nous livre le combat des premiers éducateurs pour une humanisation des conditions de vie des enfants et des adolescents, jeunes reclus des maisons de correction. Même si ce temps fondateur de leur profession paraît lointain aux éducateurs d'aujourd'hui, ils découvriront entre les lignes une réflexion pertinente, ancrée dans la réalité, sur l'acte et l'engagement éducatif. La question de l'éthique (éduquer ou enfermer ?) qui est mise en scène d'une façon très vivante reste à méditer à l'heure où nous nous interrogeons sur le devenir des jeunes " sauvageons " de nos banlieues.

François Rimaire est né en 1915. En 1938, après ses études et le service militaire, il entre en qualité d'instituteur stagiaire dans un établissement public pour y remplir les fonctions d'éducateur Il en ignore presque tout mais veut participer à la réforme annoncée des maisons de correction. Il travaille d'arrache -pied jusqu'en novembre 1943 où il démissionne constatant le peu de progrès accomplis en raison de la lourdeur de la structure et du poids de la tradition. Après quelques expériences dans les œuvres de la Sauvegarde, il ouvre un centre d'enfants et d'adolescents où il restera de 1949 à 1976. Il a participé pendant plusieurs années à la formation de chefs de service éducatif et de directeurs d'établissements.

 

Maisons de correction - Bagnes enfants - délinqua (64)

Commenter cet article