Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://ec56229aec51f1baff1d-185c3068e22352c56024573e929788ff.r87.cf1.rackcdn.com/attachments/large/6/0/0/001292600.jpgDocument 1986 - Mars 1945. La Seconde Guerre mondiale s'achève. L'Afrique va entrer dans l'ère des nationalités. Un jeune administrateur des colonies occupe son premier poste: chef de subdivision à Oumé (Côte-d'ivoire), maître Jacques après Dieu.

Raymond Gauthereau témoigne de ce qu'a été, au jour le jour, sur le terrain, la vie coloniale. Il ne théorise pas. Il ne condamne pas. Il n'absout pas. Avec un oeil et un talent de grand écrivain, il nous donne àvivre ce qu'il a vécu. Le plus cocasse, le plus scandaleux, le plus inimaginable; tout est vrai.

Le grand mérite de ce livre limpide qui se lit comme un roman d'aventures est de faire saisir, à chaque ligne, les complexités et les ambiguïtés d'une situation historique dont les prolongements sont encore sensibles en Europe et en Afrique.

Raymond Gauthereau, administrateur de la France d'outre-mer, puis diplomate et fonctionnaire international, a volontairement interrompu sa carrière pour se consacrer exclusivement à l'écriture. A publié cinq romans dont Tabarca (Seuil, 1986).

 

Titre : GAUTHEREAU : JOURNAL D'UN COLONIALISTE
Auteur : RAYMOND GAUTHEREAU
Editeur : EDITIONS DU SEUIL
Année Edition : 1986
Nombre de pages : 286

Vendu par Librairie La Rose des Vents (Dreux 28100)

 


Émigration - Colonialisme - Racisme - Esclavage (29)

Commenter cet article