Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://lafautearousseau.hautetfort.com/media/01/02/292653329.jpgEn février 1991, un ancien officier de l'armée française met en accusation un universitaire parisien en qui il reconnaît un ancien militant du Vietminh chargé de la rééducation politique des prisonniers. Sur fond de déclin de l'idéal communiste, la voix des anciens combattants de l'Indochine commence à se faire entendre.


Le 13 février 1991, Georges Boudarel, historien, spécialiste du Vietnam, participe à un colloque sur le Vietnam dans une salle du palais du Luxembourg, siège du Sénat français. Il est interpellé par Jean-Jacques Beucler, ancien officier de l'armée française, ancien prisonnier du Vietminh*. Jean-Jacques Beucler dénonce en Boudarel un déserteur, donc un traître, qui, devenu « commissaire politique » dans un camp du Vietminh, a maltraité les prisonniers français, voire les a fait torturer. Le soir même, les principales chaînes de télévision se font l'écho de l'incident. Lionel Jospin, alors ministre de l'Éducation nationale, déclare Georges Boudarel indigne d'être professeur et le traite de « kapo » . François Léotard s'inquiète d'un « lynchage médiatique » . L'agitation retombe vite. Qu'avait fait Georges Boudarel ? Professeur de philosophie au lycée français de Saigon, militant du Parti communiste français, il choisit, par anticolonialisme, de rejoindre les rangs du Vietminh. Il fut entre février 1953 et février 1954 « propagandiste » dans le camp 113, chargé de la rééducation politique des prisonniers, puis travailla pour la radio du Vietminh. Un ancien soldat du CEFEO*, nommé Zobanski, accusa à la télévision Boudarel d'avoir fait attacher un de ses camarades à un piquet jusqu'à ce que celui-ci fût dévoré par les rats. Mais aucun rescapé du camp 113 n'a appuyé ou renchéri cette accusation. A la suite de la plainte déposée par l'ANAPI (Association nationale des anciens prisonniers d'Indochine), une action judiciaire...

Le cas Boudarel

Par Pierre Brocheux
publié dans Les Collections de L'Histoire n° 23 - 04/2004  Acheter Les Collections de L'Histoire n° 23  +



Liens utiles sur le blog


Georges boudarel, l'instructeur politique du camp 113

Prisonniers des "viets" : le calvaire

Dien bien phu et le convoi 42 …

Les soldats oubliés : de cao bang aux camps de rééducation …



L'affaire Boudarel

Marc Charuel

Editeur : Editions du Rocher (29 août 1991)

http://www.amazon.fr/Laffaire-Boudarel-Marc-Charuel/dp/2268011828

 

La mort de Georges Boudarel

http://www.investigateur.info/news/articles/article_2003_12_31_mort.html

 

Georges Boudarel, exemple type de la subversion catholique

http://www.daoudal-hebdo.info/Daoudal_Hebdo/Conferences/Entrees/2009/3/15_Boudarel,_exemple_de_subversion_catholique.html

 

Boudarel, l’honneur de Jospin et le déshonneur de l’université Française.

http://hoplite.hautetfort.com/archive/2006/12/10/boudarel-l%E2%80%99honneur-de-jospin-et-le-deshonneur-de-l%E2%80%99universit.html

 

Convoi 42 : Les 170 jours de Dien Bien Phu

Erwan Bergot

Broché: 590 pages

Éditeur : Presses de la Cité (1 avril 2004)

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/


Le Camp 113 et l'infâme Boudarel

http://historia-legio.forum-actif.eu/le-bar-de-l-ancien-f47/le-camp-113-et-l-infame-boudarel-t857.htm

 

Traitement psychologique, endoctrinement, contre-endoctrinement en guerre d’Algérie : le cas des camps de détention

Marie-Catherine Villatoux

Docteur en histoire, chargée de recherches au Service historique de l’armée de l’Air.

http://www.cairn.info/article.php?ID_REVUE=GMCC&ID_NUMPUBLIE=GMCC_208&ID_ARTICLE=GMCC_208_0045



http://www.decitre.fr/gi/27/9782707134127FS.gifDans le devenir des sociétés de la péninsule indochinoise, la colonisation française, en dépit de sa relative brièveté temporelle, a représenté un moment d'histoire crucial.


Composante fondamentale du système colonial français, l'Indochine a été la matrice du Vietnam, du Cambodge et du Laos contemporains. C'est l'un des lieux où, après 1945, s'est déterminée la décolonisation, avant qu'il ne devienne l'objet du principal conflit militaire de la guerre froide et de l'opposition entre le tiers-monde et l'Occident. À partir des archives, des ouvrages et des travaux anciens ou récents, ce livre rend compte des ambiguïtés du conflit et du contact entre colonisateurs et colonisés.


Il interroge le processus de mise en dépendance de la péninsule par la France, les structures et le fonctionnement du pouvoir et de l'exploitation économique, les clivages de la société coloniale et des sociétés colonisées, les dynamismes inégaux des résistances à la colonisation française, des nationalismes et des mouvements sociaux dans l'ensemble indochinois. Enfin, il fait le point sur la décolonisation et la première guerre d'Indochine.


Cet ouvrage sans équivalent, entièrement actualisé depuis sa première publication en 1994, présente l'état actuel des connaissances et du questionnement historique sur une aire de civilisation dont on n'a pas fini de mesurer l'importance dans le destin du monde.

 Indochine, la colonisation ambiguë (1858-1954)

 édition revue et augmentée

 Pierre Brocheux , Daniel Hémery

Broché

Paru le : 06/05/2004

 Éditeur : La Découverte

 Collection : textes à l'appui



 L'auteur en quelques mots ...


 Pierre Brocheux et Daniel Hémery sont maîtres de conférences à l'université Paris-VII-Denis-Diderot.


Pierre Brocheux a dirigé une Histoire de l'Asie du Sud-Est : révoltes, réformes, révolutions (Presses universitaires de Lille, 1981). Il est l'auteur de The Mekong Delta. Ecology, Economy and Revolution, 1860-1960 (Monograph 12, The University of Wisconsin-Madison, 1995) et de Ho Chi Minh (Presses de Sciences Po, 2000).


Daniel Hémery est l'auteur de Ho Chi Minh. De l'Indochine au Vietnam (Gallimard, 1990) et de Révolutionnaires vietnamiens et pouvoir colonial en Indochine (Maspero, 1975).



Commenter cet article

cougar64 16/12/2010 15:52


quelle honte pour le parti communiste !boudarel tortionnaire des soldats francais prisonniers en indochine...plus tous les militants qui piegaient des grenades et des obus dans les usines...vous
voyez j'ai beau ne pas appartenir a cette generation jamais je ne voterai a gauche !! que boudarel soit maudit pour l'eternite !


16/12/2010 16:56



Laissé par : cougar64 aujourd'hui à 15h52


Email : cougar64@hotmail.fr