Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.albert-baker.com/fr/cdgraphic.JPGhttp://coetquen.pagesperso-orange.fr/_wp_generated/wp9a48bbcc.jpgDocument archives - Guillaume Seznec a été condamné au bagne en 1924 pour avoir assassiné son ami, Pierre Quéméneur lors d'un voyage à Paris. Ce voyage avait pour but de participer à un trafic de véhicules de la marque Cadillac vers la Russie. Ces automobiles avaient été laissées par les américains après la première guerre mondiale. Seznec a toujours clamé son innocence. Il y a eu de nombreuses demandes de révision. La dernière en date a été rejetée par la cour de Cassation en 2006. Le cadavre de Pierre Quéméneur n'a jamais été retrouvé à ce jour.


Un américain, spécialiste de l'automobile ancienne, Albert Baker, et un finistérien, Bertrand Vilain, ont investigué sur l'affaire Seznec en partant de la  Cadillac type 57. Après avoir étudié des documents inédits, ils apportent plusieurs faits nouveaux jamais publiés qui éclairent sous un jour pour le moins surprenant toute cette affaire. Ils démontrent qu’un vaste trafic de Cadillac n’a jamais eu lieu entre la France et la Russie Soviétique. Les auteurs indiquent aussi très simplement que Seznec sur le chemin du retour n’avait pas dit toute la vérité sur son emploi du temps. Si la police n'a pas retrouvé de cadavre, c'est qu'elle n'a peut être pas cherché au bon endroit. Ils émettent une hypothèse logique sur l’endroit où devrait encore se trouver  aujoud'hui les restes du pauvre Quéméneur...

Pour faire croire à l'innocence de Guillaume Seznec, l'opinion publique a été souvent manipulée. Son petit-fils, Denis Le Her-Seznec (avec l'aide de médias peu scrupuleux) est prêt à tout, notamment à trafiquer des documents. Par exemple, la fameuse photo de Felix Dzerjinski dans sa Cadillac qui apparait dans le livre "Nous, les Seznec" et dans l'article de Roger Faligot publié par le journal "The European" du 12 novembre 1992 a été volontairement bidonnée pour faire disparaitre un détail plus qu'embarrassant. Cette photo a aussi été transmise à la chambre criminelle de la Cour de Cassation. L'avocat général auprès de cette même Cour, Jean-Yves Launay s'en fait l'écho dans ses conclusions en date du 5 octobre 2006. Guillaume Seznec était un faussaire maladroit, son petit fils ne peut l'ignorer. Nous apportons la preuve et les explications concernant cette manipulation ainsi que la photo originale du FBI. Ci-dessous la photo truquée (la flèche ne fait pas partie du trucage) : ( Lire le document sur le web http://www.albert-baker.com/fr/

 

 

 

Albert Baker auteur Oklahoma USA


Bertrand Vilain
co-auteur/traducteur
Finistère France

contact@albert-baker.com

 



Commentaires :
 
Yargumo  : " Les explications sur le trafic et sur l'arnaque sont très convaincantes...
La démontrastion 'finale' plausible reste à confirmer....

A lire.."

Frédéric Valandré, écrivain, auteur de "Justice : mise en examen" (éditions Underbahn 2009) : " Mon ouvrage est un essai sur le traitement médiatique des affaires judiciaires en France. Enfin, quand je dis " traitement " , on pourrait parler de " maltraitance " dans nombre de cas ! Sont abordés entre autres sujets : la fascination pour les criminels, les vraies et fausses erreurs judiciaires, les fictions TV qui "reécrivent" à leur guise les faits divers, etc. Parmi les fausses erreurs judiciaires, il va de soi que je consacre plusieurs pages au cas Seznec, et je fais d'ailleurs référence en note à votre ouvrage (que j'ai effectivement lu et bien apprécié), pour montrer que celui-ci conforte la décision de la Cour de révision qui a débouté Denis Le Her-Seznec en décembre 2006 : le trafic de Cadillac avec l'URSS, c'était du vent.

Mes félicitations à vous et à M. Baker pour votre travail !"


Denis Le Her-Seznec, président de l'association France-justice :" Depuis près de deux années, nous constatons un regain d'activisme haineux et une campagne virulente contre la révision du procès de Guillaume Seznec. Elle avait commencé juste avant le procès en révision Maître Jean-Denis Bredin avait déclaré, après avoir entendu la décision négative de la Cour de révision : " le complot continue ". Effectivement cela se poursuit toujours. Les méthodes, les propos et les acteurs sont particulièrement pernicieux : mensonges éhontés, outrances, malveillance, volonté de nuire, de jeter le discrédit. Nous appelons à la plus grande vigilance contre cette peste noire et comptons sur la lucidité et l'íntelligence critique de chacun pour ne pas tomber dans le piège. L’indignité ne frappe pas tant celui qui est visé que ses auteurs. (circulaire 29 du 15 février 2009) "


Réponse d'Albert Baker et de Bertrand Vilain à M Denis Le Her-Seznec : La secrétaire de l'association France-justice, qui avait acheté notre ouvrage en aout 2008, nous avait fait part de son mécontentement par courriel. Nous sommes sincèrement désolés qu'il déplaise tant à Denis Le Her-Seznec. Ceci-dit, il est basé sur des faits nouveaux, prouvés et vérifiables. A partir de ces faits, nous avons émis les hypothèses les plus plausibles. Ce qui élimine les moins plausibles. L'innocence de Seznec fait partie aujourd'hui des hypothèses non plausibles. Il n'y a ni mensonges, ni haine, ni volonté de nuire. Nous aurions préféré que nos modestes investigations nous conduisent à prouver l'innocence de Seznec et nous aurions eu droit à la une de tous les journaux. Le président de France-justice, association influente, qui compte des membres aussi prestigieux que célèbres, nous condamne au bagne intellectuel en nous comparant à la " peste noire ". Comme le dit Maître Bredin, " le complot continue " et nous avouons humblement en faire partie. Mais il s'agit du complot qui consiste à rechercher la vérité et ce complot-là risque de se poursuivre pour encore quelque temps.


Jacques S: " Le combat pour la révision du procès était honorable tant qu'il y avait des doutes sur la culpabilité de Guillaume Seznec. Aujourd'hui, le parti de l'innocence de Seznec est de plus en plus intenable face à l'histoire. Suite à la publication des ouvrages de Monsieur Penaud et de Monsieur Rouz, à l'arrêt motivé et extrémement détaillé de la Cour de Cassation ainsi que la publication du résultat des investigations de Messieurs Baker et Vilain, on ne peut qu'éprouver un sentiment de malaise...qui est celui d'avoir été trompé. Monsieur Le Her-Seznec, dans son ouvrage " Nous, les Seznec " a construit un roman sur l'innocence de son grand-père. En effet, tout repose sur un vaste trafic de Cadillac orchestré par le gestapiste Bonny ayant impliqué les plus hautes personnalités de l'Etat. Messieurs Baker et Vilain apportent la démonstation que ce vaste trafic n'a jamais existé... "


Guy Penaud, écrivain, auteur de "L'Enigme
Seznec" (Editions La Lauze): " Je partage totalement vos conclusions. Personne d'autre que Seznec (soit un nommé X comme indiqué dans mon livre lorsque j'ai évoqué cette hypothèse) ne pouvait avoir commis ce meurtre ainsi que tous les faits établis par procédure et s'étant déroulés avant la disparition de Quémeneur, pendant cette disparition et après. Le seul auteur possible est bien Seznec. "


Remarques de Guy Penaud concernant la pièce de Robert Hossein, " Le procès impitoyable ": "On ne peut qu’être admiratif devant le nouveau défi lancé par  Robert Hossein qui a décidé de présenter et d’animer à compter du 26 janvier 2010 une pièce de théâtre interactive ayant pour titre « L’Affaire Seznec ». Les spectateurs qui assisteront à ce spectacle auront à se prononcer à l’issue de la représentation sur la culpabilité ou l’innocence de Guillaume Seznec. Cette pièce représentera en fait le procès de 1924 qui a condamné l’enfant de Plomodiern au bagne. Lors de quelques interventions dans la presse, Robert Hossein mentionne qu’il ne donnera pas son opinion sur la culpabilité de Seznec avant la fin des représentations. Les faits seront-ils présentés en toute objectivité au public ? On peut en douter, puisque Robert Hossein a lui-même précisé qu’il avait soumis le manuscrit à Denis Le Her-Sezsnec, petit-fils et soutien indéfectible de Guillaume, avec lequel il a même prévu d’intervenir à la radio ou lors de conférences. En outre, il est prévu que Me Lombard, avocat de la famille Seznec, intervienne par projection cinématographique lors du spectacle. Compte tenu de tous ces éléments, il est d’ores et déjà certain que le résultat des spectateurs est acquis d’avance. Dommage que Robert Hossein n’ait pas donné également la parole à un historien qui rappellerait tout ce qui s’est passé dans cette affaire depuis 1924 et résumerait, hors de toute passion, cette affaire."


Denis Langlois, ancien avocat de la famille Seznec et auteur de " L affaire Seznec " (Editions Plon):  " Votre livre m’a intéressé, comme tout ce qui touche l’Affaire Seznec. On n’est pas pendant 14 ans l’avocat de la famille Seznec, on n’a pas écrit un livre sur cette affaire, sans que cela laisse des traces. Vous me dites attendre de moi « une petite méchanceté ». Vous me connaissez mal. Je m’abstiendrai de tout jugement mordant. Cette affaire a soulevé tant de passions et même de rages, suscité tant d’hypothèses infondées, qu’il vaut mieux en parler aujourd’hui sereinement. Que s’est-il exactement passé ? Je crains que personne ne puisse plus aujourd’hui le savoir et le faire savoir. Nous avons peu de certitudes absolues sur de nombreux points, notamment les conditions matérielles de la mort de Quémeneur. Nous restons dans le doute, ce fameux doute qui, en bonne justice, aurait dû profiter, lors de son procès, à l’accusé, quelles que soient les présomptions qui pesaient sur lui. Après, les demandes de révision sont rarement admises. Elles exigent en fait plus de preuves que de doutes. Il est exact qu’il n’y a pas de preuves formelles de l’innocence de Seznec, mais est-ce à un accusé de prouver son innocence ? Sommes-nous (vous et moi) personnellement capables de prouver en toutes circonstances notre innocence ? Que le trafic des Cadillac n’ait pas eu l’ampleur qu’on lui a donnée (sur ce plan-là je vous trouve bien documenté), change-t-il fondamentalement la vision que nous devons avoir de ce gâchis policier et judiciaire ? "


FRANCE 3 Bretagne: Un reportage sur " La mystérieuse affaire Seznec : enfin révélée " et une interview du co-auteur Bertrand Vilain ont été diffusés le vendredi 22 août 2008 au journal 19/20


La dernière version de notre livre intitulée "L'affaire Seznec : nouvelles revélations" sera disponible le 2 mai 2011 aux éditions Coëtquen et dans toutes les bonnes librairies. Elle est disponible en pré-commande au prix avantageux de 13 € au lieu de 15 €.

Dernière mise à jour : 24 mars 2011

http://www.albert-baker.com/fr/



Liens utiles sur le blog

 

L'affaire seznec « une innocence difficile à prouver » …

L'affaire seznec : une pièce interactive de robert hossein

Affaire seznec, assassinat de goldman : regard d'un historien …

L'affaire seznec au théâtre de paris…

Téléspectateurs jurés d'un soir dans l'affaire seznec …

L'affaire seznec : c'est vous qui allez le juger

L'homme sans tête : la piste oubliée de l'affaire seznec

L'affaire seznec …

L'affaire seznec en photos - des assises au bagne

L'affaire seznec : nouvelles révélations

1 2 3 4 5

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article