Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


L'affaire Seznec : une pièce interactive de Robert HosseinDate(s) : Du Mardi 26 Janvier 2010 au Samedi 24 Avril 2010.

L'affaire Seznec a toujours intrigué puisque depuis 1923 elle défraie la chronique judiciaire française. Portée à l'écran en 1992 par Yves Boisset avec Christophe Malavoy, cette histoire a également donné lieu à de nombreux ouvrages. Cette fois-ci, c'est Robert Hossein qui a choisi de faire vivre une nouvelle fois Guillaume Seznec, mais au théâtre, à travers une pièce où les spectateurs auront leur mot à dire sur ce procès.

Souvenez-vous, Guillaume Seznec est né en 1878, à Plomodiern, dans le Finistère. Maître de scierie à Morlaix, il a été reconnu coupable de faux en écriture privée et du meurtre d'un marchand de bois : Pierre Quéméneur, un conseiller général du Finistère. Ce dernier a étrangement disparu dans la nuit du 25 au 26 mai 1923, au cours d'un voyage d'affaires effectué de la Bretagne à Paris. Il se trouve que Pierre Quéméneur était en compagnie de Guillaume Seznec lors de ce voyage. Étrangement, le corps n'a jamais été retrouvé. Mais étant la dernière personne à avoir vu Quéméneur vivant, Seznec devient immédiatement le principal suspect. Il est très vite arrêté.

Au cours de son procès, près de 120 témoins furent entendus pendant 8 jours. Il prit fin le 4 novembre 1924. Verdict : Seznec est reconnu coupable et condamné aux travaux forcés à perpétuité. En 1927, il est conduit au camp de la Transportation de Saint Laurent-du-Maroni puis transféré au bagne des Îles du Salut en Guyane Française en 1928.

Seznec rentre enfin au Pays en 1948. 5 ans plus tard, il est renversé par une camionnette qui prend la fuite. Il meurt le 13 février 1954 des suites de ses blessures.

Durant tout son procès et pendant les années qui lui restent à vivre, Seznec ne cessa de clamer son innocence. Pendant plusieurs années, ses descendants, et notamment son petit-fils, ont sollicité la justice pour rouvrir le dossier, afin de le blanchir des accusations portées contre lui et obtenir sa réhabilitation. Quatorze demandes ont été examinées par la justice et ont été rejetées.

Au travers de la pièce interactive « L'affaire Seznec », le réalisateur Robert Hossein vous invite à assister au procès de Guillaume Seznec, tel qu'il a eu lieu à Quimper en octobre 1924. Est-il coupable? Est-il innocent? À vous, spectateurs, de décider en votant tous les soirs au théâtre de Paris. Vous suivrez minute par minute cette affaire. Vous aurez la possibilité de vous mettre dans la peau des jurés en rendant votre verdict. Après délibération, le président du jury annoncera le verdict de l’époque, puis les jurés feront connaître le leur.

L'occasion de donner votre avis sur cette enquête, de vivre le temps d'un spectacle ce véritable procès qui a longtemps divisé la France en deux et qui passionne encore les foules.

A noter que Robert Hossein mettra en scène deux autres pièces interactives retraçant deux autres affaires : L'affaire Dominici et L'affaire Weber.

L'affaire Seznec : une pièce interactive de Robert Hossein

Publié le 13/01/2010, par Caroline Jolivet


L'Affaire Seznec : une pièce réalisée et présentée par ROBERT HOSSEIN

http://www.sortiraparis.com/spectacle/laffaire-seznec-une-piece-interactive-de-robert-hossein-20987.html

Du 26 janvier 2010 au 24 avril 2010. Au théâtre de Paris

Calendrier des séances : Du mardi au samedi à 20h30

Durée du spectacle : 2 h 00 avec entracte.


Seznec sur le blog :

Les 35 plus grandes affaires criminelles en france depuis

Partir au bagne

L'affaire seznec au théâtre de paris...



Commenter cet article

Guy Penaud 29/01/2010 19:10


On ne peut qu’être admiratif devant le nouveau défi lancé par Robert Hossein qui a décidé de présenter et d’animer, à compter du 26 janvier 2010, une pièce de théâtre interactive ayant pour titre «
L’Affaire Seznec ». Les spectateurs qui assisteront à ce spectacle auront à se prononcer à l’issue de la représentation sur la culpabilité ou l’innocence de Guillaume Seznec. Cette pièce
représentera en fait le procès de 1924 qui a condamné l’enfant de Plomodiern au bagne. Lors de quelques interventions dans la presse, Robert Hossein mentionne qu’il ne donnera pas son opinion sur
la culpabilité de Seznec avant la fin des représentations. Les faits seront-ils présentés en toute objectivité au public ? On peut en douter, puisque Robert Hossein, qui non seulement est membre de
l’association France-Justice de Denis Le Her/Seznec, petit-fils et soutien indéfectible de Guillaume Seznec, mais a aussi précisé qu’il avait soumis le manuscrit à celui-ci, avec lequel il a même
l’intention d’intervenir à la radio ou lors de conférences. Compte tenu de tous ces éléments, il est d’ores et déjà certain que tout est fait pour que le résultat des spectateurs soit acquis
d’avance. Dommage que Robert Hossein n’ait pas donné la parole à un historien qui rappellerait tout ce qui s’est passé dans cette affaire depuis 1924 et résumerait, hors de toute passion, cette
affaire Et surtout, pourquoi ne pas avoir tenu compte des diverses décisions de la Cour de cassation, qui démontent tous les faux arguments avancés, au fil des ans, par ceux qui ont souhaité,en
vain,la révision de cette affaire.


30/01/2010 08:23


Commentaire validé à l'intention des lecteurs du blog - Cordialement - PP