Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.decitre.fr/gi/68/9782012356368FS.gifDocument avril 2008 - Quentin est un petit garçon ballotté entre sa mère, sa famille d'accueil et les hôpitaux.


Hosta demande au juge d'être placée pour échapper à un mariage forcé. Vincent, délinquant et fugueur, cherche enfin à comprendre son histoire. D'autres n'auront pas cette chance, et connaîtront l'engrenage de la violence et la prison. Ces histoires, et tant d'autres, traversées par les rivalités de couples séparés, par des secrets de famille honteux et étouffés, mais aussi par les croyances magiques dans les pouvoirs des esprits, forment la trame de ce livre qui raconte le quotidien d'un juge des enfants, les audiences, les drames qui s'y révèlent, mais aussi les blocages qui s'y dénouent.


A rebours des évolutions contemporaines vers des réponses expéditives qui prônent l'enfermement, les auteurs insistent sur la nécessité d'une justice qui travaille sur la durée et se montre capable d'écoute comme d'autorité. Qu'il intervienne en assistance éducative - quand un mineur est en danger - ou au pénal - quand l'auteur des délits est mineur -, le juge des enfants mesure à chaque fois la force symbolique de la loi pour reconstruire des liens détruits ou absents, et la nécessité de la parole, afin de permettre que des enfants et des jeunes retrouvent confiance en eux et dans la société des adultes.

 

L'auteur en quelques mots en avril 2008 ...  

 

 

Thierry Baranger est vice-président chargé des enfants au tribunal de grande instance de Nanterre, ancien président de l'Association française des magistrats de la jeunesse et de la famille et responsable de la revue Mélampous.


Gilda Nicolau est professeure agrégée à l'université Panthéon-Sorbonne Paris 1 et directrice du master d'Anthropologie du droit.

 

L'enfant et son juge - La justice des mineurs au quotidien

Par Thierry Baranger 

Gilda Nicolau   , Denis Salas (Préfacier)

Paru le  : 30 avril 2008

Collection : Les Docs

 

 

 


Commenter cet article