Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 


http://www.coloriage.tv/dessincolo/football.pngUne histoire qui a commencé le 8 décembre 1863 ­lorsque, à la Taverne des francs-maçons de Londres, rugby et football anglais firent sécession. Huit ans plus tard, en 1871, la Fédération anglaise de football comptait déjà 50 clubs.

Cent trente-cinq ans plus tard, le football est incontestablement devenu le sport le plus populaire de la planète. La Fifa (Fédération internationale de football association) compte 146 associations nationales, près de 300 000 clubs affiliés (dont 200 000 en Europe) et quelque 600 000 équipes alignent régulièrement près de 16 millions de joueurs.


L'épopée du ballon rond

Par Laurent Neumann
publié dans L'Histoire n° 309 - 05/2006  Acheter L'Histoire n° 309  +


Articles du même auteur

Voir tous ses textes >>>

 


A la suite de la France en 1998, c'est au tour du Japon et de la Corée du Sud d'accueillir la Coupe du monde de football. Après l'Europe, l'Amérique latine et l'Afrique, le continent asiatique est conquis par le ballon rond. Comment expliquer le succès planétaire d'un sport inventé, il y a près de cent cinquante ans, par une poignée d'étudiants britanniques ?


La Coupe du monde de football aborde un nouveau continent, l'Asie. Plus de 32 équipes s'apprêtent à concourir pour le titre mondial au Japon et en Corée du Sud ? pourtant deux ennemis séculaires(1) ? devant plusieurs milliards de téléspectateurs. Suscitant la convoitise des grands groupes de communication ? de la Coupe du monde organisée en France en 1998 à l'édition 2002, les droits d'exclusivité sont passés de 107 millions à 1 milliard d'euros ?, le football est devenu, en l'espace de cent cinquante ans, un sport hégémonique et un enjeu économique majeur. Même s'il reste aux États-Unis l'affaire des femmes(2) et de la minorité hispanique, ou si aux antipodes et dans certaines anciennes colonies britanniques, telles que l'Inde et la Nouvelle-Zélande, le cricket et le rugby continuent de faire de la résistance, on peut affirmer que le XXe siècle a été celui du ballon rond. Les raisons de ce succès sont sans doute à chercher dans la simplicité des règles du football, mais aussi dans les transformations politiques, sociales et économiques qui ont servi de cadre à son épanouissement. L'essor de ce sport s'est en effet inscrit dans un contexte spécifique : la recherche d'émotions propres aux sociétés industrielles, la construction d'identités nationales neuves, l'expression de la puissance à l'échelle internationale par d'autres moyens que la guerre et l'économie ? ou en complément de celles-ci. Sport aujourd'hui universel, le football est pourtant, au départ, une pratique typiquement britannique et, plus encore, victorienne...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article