Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://3.bp.blogspot.com/_ieyOXdMzfc8/TERICBjcuqI/AAAAAAAAEu8/h3ZQa_Iz7Rk/s1600/lhomme+mouill%C3%A9.jpg"Le neurologue et romancier Antoine Sénanque présente dans son dernier roman « L’homme mouillé » (Grasset) la douloureuse métamorphose d’un fonctionnaire hongrois qui se met un matin à transpirer des litres d’eau de mer. Mystère pour la science médicale de l’époque, l’homme mouillé et son étrange syndrome dérangent… Un livre juste, médicalement, historiquement et humainement."

 

La suite sur laboiteasorties.com

Budapest, 1938. Fonctionnaire modèle à la poste centrale de Budapest, maniaque de l'ordre et de la propreté, Pal Vadas, dont le père soldat fut tué au combat en 1917, est un homme comme les autres. Sauf qu'il transpire de l'eau : pas un peu, beaucoup, par périodes, et que l'analyse de sa sueur noire révèle une composition proche de celle de l'eau de mer, riche en sel et contenant des algues. Le 12 mars 1938, l'Autriche est annexée par le Reich. Le martyr de Pal Vadas commence. S'engage-t-il pour ou contre le nazisme ? Non. Il ne participe pas, mais bientôt, cette transpiration devient suspecte, inquiétante, signe d'un dérèglement qu'il faut soigner, d'un corps malade, anormal. Alors, le citoyen modèle devient un fugitif, un hors-la-loi, comme les juifs ou les prêtres résistants à l'ordre, et il faut fuir, ou se cacher.

mardishongrois.blogspot.com/2010/07/lhomme-mo...


Antoine Sénanque, « L’homme mouillé », Grasset, 204 p., 17 euros. Sortie le 1er septembre 2010.

Commenter cet article