Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce week-end, dans le cadre des Journées du Patrimoine, le Centre d’analyse stratégique ouvre pour la première fois au public les portes de l’Hôtel de Vogüé.

 

Construit en 1878 par l’architecte Ernest Sanson, à la demande du comte de Vogüé, cette demeure est l’une des plus représentatives du style de la Belle Epoque à Paris. Depuis 1928, il a abrité le Secrétariat du Ministère de la Guerre, puis en 1946, le Commissariat Général du Plan, et en 2006 le Centre d’analyse stratégique. A l’occasion des Journées du Patrimoine, une exposition y est consacrée à un pionnier de la construction européenne, François-Xavier Ortoli (1925-2007), ancien Commissaire général au plan, ministre et premier Président de la Commission européenne de 1973 à 1977.

 

Centre d’analyse stratégique, Hôtel de Vogüé, 18 rue de Martignac, 75007. Samedi 17, de 14h à 18h, et dimanche 18, de 10h à 18h. Dernier visiteur accepté à 17h30. Tel : 01 42 75 60 00


Programme général des Journées du Patrimoine placées sous le thème « Le Voyage du Patrimoine » sur www.journeesdupatrimoine.culture.fr

 

Par Véronique Dumas

 

18 rue de Martignac - 75007 Paris 7ème
 
Téléphone : 01 42 75 60 00
Site Internet : http://www.strategie.gouv.fr
Courriel : strategie@strategie.gouv.fr
 
 

 

http://www.lefigaro.fr/medias/2011/03/10/d8e831ba-4b3e-11e0-89c4-4979f2714baa.jpgL'Hôtel de Vogüé abrite aujourd'hui le Centre d'analyse stratégique, service du premier ministre. Les 17 et 18 septembre 2011, dans le cadre des Journées du Patrimoine, le Centre d'analyse stratégique ouvre pour la première fois au public les portes de l'Hôtel de Vogüé et consacre une exposition à François-Xavier Ortoli. Horaires d'ouverture : Samedi 17 de 14H à 18H et dimanche 18 septembre 2011, de 10H à 18H. (dernier visiteur accepté 17h30) L’ARCHITECTURE BELLE EPOQUE Le Comte Laurent-Charles-Arthur de Vogüé acheta, en 1878, une parcelle de 980m² bordant la rue de Martignac. Cet homme de goût qui était également un artiste, s’adressa à Ernest Sanson et lui demanda d’ériger une demeure sur le terrain. Fruit de la rencontre entre un amateur avisé et un architecte expérimenté, cet édifice en digne représentant l’architecture de la deuxième moitié du XIXème, verra ses plans publiés dans la revue "L’Architecture" en 1890 afin de révéler les qualités du bâtiment. D’ILLUSTRES PROPRIETAIRES Après la Première Guerre mondiale, l’ancien Hôtel d’Arthur de Vogüé devient la propriété du Comte Pierre-Joseph-Augustin de Montaigu qui épousa Marie-Louis-Caroline de Wendel. Celle-ci en fit dotation à l’État en 1928. Il accueillera dès lors le Secrétariat du ministère de la Guerre, puis en 1946 le Commissariat général du Plan dont Jean Monnet est le premier à occuper la fonction « indéfinissable de Commissaire au Plan », et enfin depuis 2006 le Centre d’analyse stratégique. Une exposition retraçant la vie de François-Xavier Ortoli, Commissaire Général du plan (1966-1967) et Président et Vice-président de la Commission européenne (1973-1984) complètera la visite de l'hôtel.


En savoir plus avec le  Guide Vert


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article