Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.lelivrechezvous.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/D/H/DHIS21.gifDocument 13/02/2013 - Septembre 1793. La Patrie est en grand danger face à une Europe outrée par l'exécution du roi Louis XVI. Après la défaite de Neerwinden, en mars, les armées de la République doivent retrouver le moral et le chemin de la victoire pour affronter la coalition anglo-austro-prussienne qui se dresse contre elles.

Avec une énergie remarquable, Lazare Carnot redéploie les armées et les confie à de nouveaux généraux. Avec l'une d'elles, le général Houchard doit marcher sur Dunkerque, assiégée par les coalisés aux ordres du duc d'York. La bataille a lieu dans la petite bourgade d'Hondschoote. Là, pour la première fois, s'illustre un corps né l'année précédente, celui de la Gendarmerie nationale. Même si elle n'écarte pas le danger la victoire française force les alliés à abandonner le siège de Dunkerque et se révèle psychologiquement importante puisqu'elle met fin à une série d'échecs. Dès lors, les armées de la République vont se ressaisir et partir vers de nouvelles conquêtes.

Philippe Charlet est né en 1970 près du triangle des grandes batailles de Fleurus, Ligny et Waterloo. Il s'intéresse « tout naturellement » à l'histoire de ces épopées. Spécialiste et collectionneur de la Révolution et du Premier Empire, il coécrit des articles dans différentes revues. Il est administrateur de l'association belge des collectionneurs sur les deux Empires, « Le Bataillon Napoléon ».

Jean-Jacques Pattyn est né en 1944. Il s'intéresse à l'histoire napoléonienne, et particulièrement à l'uniformologie, depuis son adolescence. Maître d'oeuvre de nombreuses expositions, conférencier, auteur, il est secrétaire général de la Société royale belge d'Études napoléoniennes et de la Société royale des Amis du Musée de l'armée et d'histoire militaire de Bruxelles.

Florent Vincent fait désormais partie des meilleurs illustrateurs français et collabore à de multiples publications.


  • Les courts extraits de livres : 13/02/2013

 

 

Présentation de Pierre Lierneux, Docteur en histoire, Expert détaché au Musée Royal de l'Armée de Bruxelles

La Révolution française est un événement fondamental de l'histoire de l'évolution politique de l'Europe occidentale, dont les répercussions ne finissent pas de bouleverser le monde.

Fruits d'une longue maturation des penseurs et philosophes, ses idéaux n'auraient pas triomphé sans la relative longévité du nouveau régime, soutenue par une série de victoires militaires suffisamment éclatantes pour écarter le danger d'une occupation étrangère du territoire français.


La lecture de l'incroyable masse d'archives, manuscrits ou documents imprimés (journaux, pamphlets...) révèle souvent le caractère aléatoire des combats : il n'était guère évident pour les témoins du temps de parier sur un tel avenir. La désastreuse campagne du printemps 1792 qui aboutit à la mort du chef de l'Armée du Nord, le général Dillon, massacré par la population de Lille, et le siège de villes comme Lille et Valenciennes, suivis des victoires de Valmy et Jemappes, puis de la défaite de Neerwinden, sont autant d'événements majeurs qui se sont succédé en deux ans à peine et qui ne devaient pas être de nature à faciliter les pronostics.

La bataille de Hondschoote s'inscrit dans ce contexte. Aujourd'hui pratiquement passée aux oubliettes de l'Histoire, elle n'engage que des effectifs restreints, ne concerne qu'un engagement géographiquement très limité, n'obtient qu'un succès local (la prise d'une redoute), mais ses conséquences seront grandes. Elle définit un moment charnière, déclencheur d'une véritable reprise de confiance de l'armée française.


L'historiographie classique a souligné à l'envi l'exacerbation du fanatisme du Comité de Salut Public face au danger et, dans un souci de cohérence nationale, a conforté le mythe de l'invincibilité des armées de la nouvelle république. Elle a en revanche souvent tû l'importance de l'expérience acquise par les jeunes officiers instruits dans les académies royales, et la faiblesse inhérente aux armées de coalition.


Le travail mené par MM. Pattyn et Charlet rendra raison à ceux qui s'intéressent à ce que l'on pourrait appeler «l'effet papillon» de ces combats périphériques sur l'Histoire générale.

 

La bataille d'Hondschoote : 8 septembre 1793 : La première victoire de la Gendarmerie

Auteur : Philippe Charlet | Jean-Jacques Pattyn

Préface : Hervé Saison

Date de saisie : 16/10/2012

Genre : Histoire

Editeur : Historic'one, Allonzier-le-Caille

Collection : Les batailles oubliées

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/34/Jean_Morzadec_photographi%C3%A9_par_Oleksandra_Yaromova.jpg/220px-Jean_Morzadec_photographi%C3%A9_par_Oleksandra_Yaromova.jpgLechoixdeslibraires.com a été créé par Jean Morzadec et son équipe, afin de rendre hommage à la compétence des libraires, qui sont les ambassadeurs du livre.

De nombreux libraires ont ensuite demandé à ce que le site devienne le grand portail de l’actualité du livre.

Lechoixdeslibraires.com a donc deux vocations principales : valoriser les choix, les recommandations des libraires, et permettre aux éditeurs et auteurs de mieux communiquer avec les libraires.

C’est une mission exaltante.

Jean Morzadec a travaillé plus de trente ans à France Inter, dont il fut directeur des programmes de 1999 à 2005, sous la présidence de Jean-Marie Cavada. Il se consacre aujourd’hui, avec passion, au développement de sites culturels dédiés particulièrement à l’amour des livres.

 


Police - Gendarmerie - Femmes (219)

 

Commenter cet article