Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



http://www.aid97400.lautre.net/IMG/jpg/CarteArchipelChagos.jpg"En 1966 la Grande-Bretagne décida d'exciser l'archipel des Chagos, au nord de l'Océan Indien, du territoire de l'Ile Maurice en échange de l'indépendance de cette colonie. La population de l'archipel, les Chagossiens, fut déportée de sa terre natale vers l'Ile Maurice. La Grande-Bretagne loua ensuite l'archipel des Chagos à bail aux Etats-Unis qui installèrent une base militaire sur la plus grande île : Diego Garcia. Cette base sert depuis le 11 septembre 2001 de point de départ aux attaques des B52 sur l'Afghanistan. L'Ile Maurice, pour sa part, réclame toujours le retour de l'archipel sous sa souveraineté, mais, en dépit des lois internationales interdisant le démembrement des anciennes colonies, ces revendications sont restées sans écho. Mais les Chagossiens ont continué le combat. En novembre 2001, trente-cinq ans après leur exil forcé, la Haute Cour de Justice de Londres déclara illégale la déportation des Chagossiens et leur donna le droit de retour sur leur terre. Une première tentative de retour fut reportée en raison des évènements du 11 septembre. Derrière cet épisode sombre de la décolonisation se cache la tragédie longtemps ignorée d'hommes, de femmes et d'enfants déportés du jour au lendemain, privé d'une vie en phase avec la nature pour être jetés dans les bidonvilles de Port-Louis. Vivant dans une extrême pauvreté et dans un pays qui ne voulait pas d'eux, certains d'entre eux moururent de chagrin, d'autres se suicidèrent et la plupart dépouillés de leurs maigres économies par des individus peu scrupuleux.


Diego l'Interdite veut raconter cela en donnant la parole aux Chagossiens eux-mêmes. Certains d'entre eux, aujourd'hui âgés, espèrent toujours revoir leur île avant de mourir. Les plus jeunes, qui n'ont jamais connu la vie sur les îles, ne parlent que d'y aller. Ce film parle de déportation, d'exploitation, de mémoire et d'espoir. Ce film parle de gens " kidnappés " de leur propre pays et dont le sort n'est même pas connu de ceux dont ce rapt est supposé assurer la paix et la sécurité."
David Constantin

moyen métrage | 2002 Diego, l'interdite : David Constantin

Pays Concerné : Île Maurice

Réalisateur : David Constantin

Pays du réalisateur : Île Maurice

Durée : 52'

Type : documentaire
Réalisation, scénario, et montage : David Constantin
Interviews et enquêtes : Shenaz Patel
Images : Jérôme Vallin
Son : Philippe Adone
Production et distribution : Cameleon Production– 20, route royale, Belle-Etoile, île Maurice - 00 230 233 4854 – david.constantin@freesbee.fr


Maurice / 2002 / 52'/ Vidéo DVCAM / Créole chagossien et mauricien sous-titré Français

Tourné à l'île Maurice

http://www.africultures.com/php/index.php?nav=film&no=4829




C'est une victoire historique. Les habitants de l'archipel des Chagos, déportés sur l'île Maurice par l'armée américaine, il y a quarante ans, afin que l'armée puisse construire une base militaire à Diego Garcia, ont eu le droit de retourner en visite, une journée, sur leur terre natale. Ils sont 100 et baisent le sable doré dont ils ont été arrachés, sous les yeux de soldats américains qui leur donnent des ordres : « Pas de photos et pas de baignade dans le lagon ». Cinquante mille soldats stationnent là et les 2 000 Chagossiens, laissés-pour-compte de la raison d'État, espèrent que, grâce à Obama, justice leur sera rendue. Certes, l'archipel des Mascareignes a fière allure autour de l'île Maurice, sa perle qui joue la carte du tourisme de luxe au détriment de sa diversité écologique et sociale. Mais le drame couve en bien des endroits. A Rodrigues, même si les pêcheurs essaient de ne pas épuiser le lagon, la pêche intensive menace l'écosystème. Et quelle est la part de réalité dans « Paul et Virginie » ? Que peut révéler l'épave du « Saint-Géran » ? Drames, rêves, batailles de toutes sortes, bercent et fouettent les images et histoires des Mascareignes...
Lisa Telfizian

http://teleobs.nouvelobs.com/tv_programs/2010/4/25/chaine/france-3/2/20/thalassa

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article