Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


img0-copie-10.jpg


 

L'illustration n° 4536 du 8 février 1930 : " Un événement mystérieux, la disparition du Général Koutiepoff, président de l'Union des anciens soldats de l'armée russe, a provoqué une grande émotion dans les milieux russes de l'exil, en même temps que des commentaires, abondants dans les journaux d'information, et passionnés dans la presse politique. Il ne s'agit plus ici d'un simple fait divers de la chronique scandaleuse ou dramatique. La personnalité du disparu, les raisons et les circonstances (le son enlèvement - si l'enlèvement est prouvé - donnent à cette actualité, qui n'est pas exclusivement parisienne, un caractère de gravité complexe dominant l'importance des cas individuels. Petit-être, quand paraîtront ces lignes, les recherches de la police auront-elles dégagé des hypothèses les réalités attendues.


Le Grand-Duc Nicolas, en mourant, avait désigné le Général Koutiepoff comme son successeur à la tête des Unions des anciens soldats russes à l'étranger qui groupent 60 000 membres disséminés dans tous les pays du monde, monarchistes ou républicains, mais tous anticommunistes.


Le général, qui ne parle pas français et qui, avec sa moustache et sa barbiche très brunes, offre un peu l'aspect physique de nos méridionaux, vivait modestement avec sa femme et son fils âgé de cinq ans dans un petit logement de la maison portant le numéro 26 de la rue Rousselet "…


Pour en savoir plus :


http://www.fangpo1.com/ja/content/view/638/47/

http://www.fangpo1.com/Koutiepoff.htm

http://pagesperso-orange.fr/gatinais.histoire/Koutiepoff.htm

 

Commenter cet article