Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41RT07BUoDL._SL500_.jpgLa peine d’emprisonnement ne se limite pas aux seules personnes incarcérées ; elle implique directement leurs proches qui éprouvent l’expérience carcérale élargie. L’ouvrage rend compte des capacités différenciées des acteurs à neutraliser ou à « retourner » les effets sociaux, économiques, symboliques, relationnels et identitaires engendrés par le placement en détention de l’un de leur proche. L’institution carcérale, qui porte un regard ambivalent sur les familles, fait peser de nombreuses contraintes sur les échanges au-delà des murs. Malgré cela, la richesse des soutiens apportés aux détenus et l’aptitude des acteurs à créer de la proximité malgré l’éloignement éclairent la force de résistance des liens familiaux. Mais, pris entre émancipation et contrôle, dépendance et autonomie, la place de chacun est mise à mal dans cette situation. Par conséquent, des rapports de pouvoirs complexes et des formes de contrôle mutuel caractérisent les liens à l’épreuve de la prison.

 

Biographie de l'auteur - Caroline Touraut est née en 1981. Titulaire d’un doctorat de sociologie obtenu à l’Université Lumière Lyon 2, elle est actuellement membre du Centre Max Weber. Après avoir codirigée une enquête sur une action culturelle menée par le musée du Louvre en maison centrale, elle participe à une étude sur la religion en prison.


La famille à l'épreuve de la prison  

Caroline Touraut  , Corinne Rostaing  

Broché: 293 pages 

Editeur : Presses Universitaires de France - PUF (7 novembre 2012) 

Collection : Le lien social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article