Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/7/0/9/6/9782709620727FS.gifDocument avril 2000 -  Chronique vraie de la vie quotidienne dans l'Autriche nazie, récit intime du combat d'une femme contre la mort programmée, méditation bouleversante sur les tragiques déchirements de l'identité, voici un chapitre, aussi inédit qu'indispensable, de l'histoire de la Shoah. 1938. Vienne ouvre les bras à Hitler et sombre très vite dans la terreur antisémite. Arrestation par la Gestapo, confinement dans le ghetto, étoile jaune sur le manteau, envoi dans un camp de travail : la jeune Edith Hahn devra traverser seule toutes ces épreuves. Alors que sa mère est déportée et que son fiancé l'a abandonnée, elle choisit de fuir et de gagner Munich sous une fausse identité. Là, elle rencontrera Werner Vetter, un nazi qui, amoureux d'elle, l'épousera malgré l'aveu de sa condition juive. Du filet tentaculaire des S.S. à la réalité vécue de la clandestinité, de la délation ordinaire à l'aide des anonymes, de son impossible union à la naissance de sa fille dans un hôpital du Reich en 1944, Edith Hahn raconte, sans concession mais avec une extrême sensibilité, l'enfer de la guerre, la banalité du mal et le terrible dilemme de la survie. Un livre de femme. Un témoignage hors du commun. Un appel à la conscience.

 

Née à Vienne en 1914, divorcée de Werner Vetter en 1947, Edith Hahn Beer vit aujourd'hui en Israël. C'est à la demande de sa fille, Angela, qu'elle a écrit son autobiographie en compagnie de l'écrivain Susan Dworkin.

 

  • Date de parution : 04/04/00
  • Editeur : JC Lattès
  • ISBN : 2-7096-2072-3
  • EAN : 9782709620727
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 366 pages  

 

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/9/0/3/9782290316238FS.gifL'arrestation par la Gestapo, le confinement dans le ghetto juif de Vienne, l'étoile jaune sur le manteau et l'insigne " J " sur les papiers, l'envoi dans un camp de travail... Prisonnière de cette spirale infernale, Edith Hahn ne devra sa survie qu'à une amie chrétienne dont elle empruntera l'identité afin de gagner Munich, où elle rencontre Werner Vetter, un nazi, qui tombe amoureux d'elle et l'épouse en dépit de sa condition juive. Edith, jusqu'alors méprisée et persécutée, devient dès lors une citoyenne aryenne modèle, et la mère du seul enfant juif né dans un hôpital du Reich en 1944. Désormais réfugiée dans un silence lucide, elle s'interdit de penser, se replie sur elle-même, un moyen comme un autre de " traverser l'enfer sans se brûler ". Ce récit sans égal relate à la fois le combat d'un être humain pour la vie et la tragédie déchirante de la perte d'identité.

 

Edith Hahn Beer est née à Vienne en 1914. L'ensemble des documents, notes, photos qu'elle avait méthodiquement consignés tout au long de son épreuve font désormais partie de l'Holocaust Memorial Museum de Washington. Susan Dworkin, romancière et scénariste américaine, couronnée par l'Emmy Award et le National Book Award, l'a accompagnée dans la rédaction de cette autobiographie.

 

  • Date de parution : 12/02/02
  • Editeur : J'ai lu
  • Collection : J'ai lu Document
  • ISBN : 2-290-31623-7
  • EAN : 9782290316238
  • Format : Poche

 

Femmes dans les guerres (120)

Commenter cet article