Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/7/4/3/9782262033347.jpgDocument 2010 - A l'appui de témoignages et d'archives, les destins croisés des collaborateurs et des résistants ayant côtoyé le lycée Rollin situé sur les hauts de Montmartre à Paris.

 

Sur la colline de Montmartre, le lycée Rollin (aujourd'hui Jacques-Decour) fut le creuset des parcours les plus stupéfiants de la Résistance et de la collaboration françaises. Une France miniature, où se côtoyèrent cancres et bons élèves, collaborateurs et résistants de la toute première heure.

Berty Albrecht, Henri Alleg, Jean-Claude Brisville, Jacques Decour, Jean-Toussaint Desanti, André Essel, Yves Jouffa, Yvonne Le Tac, Edgar Morin, Jacques-Francis Rolland, François Truffaut, et, après la guerre, Lucie Aubrac, Jean-Louis Curtis, Boris Cyrulnik, Jean-Pierre Vernant : tous sont passés par le lycée Rollin. Certains sauvèrent l'honneur de la France, d'autres furent miliciens ou Waffen-SS de la tristement célèbre division Charlemagne. A la fois «fabrique» d'antifascistes et de collaborationnistes, ce lycée fut un lieu à part, où cancres et surdoués connurent des destins croisés, toujours extrêmes et souvent oubliés. Il fut aussi une pépinière des mouvements artistiques et intellectuels de l'après-guerre, tels que les Lettres françaises et le «Groupe de la rue Saint-Benoît» pour la littérature ou le mouvement de la Nouvelle Vague pour le cinéma.

Avec ce livre, Bertrand Matot, né en 1964, retrace une histoire inédite de la France pendant la dernière guerre, nourrie de témoignages exceptionnels et d'archives poignantes.

«Il y avait, à Rollin, plus d'électricité parisienne dans l'air que dans les autres lycées : voilà sans doute pourquoi il fut, pendant l'Occupation, "l'école de la Résistance".»

Patrick Modiano

 

La guerre des cancres
un lycée au cœur de la Résistance
Matot, Bertrand
préface Patrick Modiano
Perrin , Paris
collection Synthèses historiques
Parution :  août 2010

Commenter cet article