Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


http://www.librairie-memorialdelashoah.org/photog/9782913055100.jpgLe travail d'Alexandre Doulut est exceptionnel. D'abord parce qu'il s'inscrit dans le sillage des recherches menées par la Commission Mattéoli visant à recenser et indemniser les familles spoliées. Ensuite parce qu'il place le Lot-et-Garonne dans le cercle fermé des départements ayant osé aborder la question et poursuivre leur quête de vérité. Celle-ci surprend : il y a bien eu volonté de la part de Vichy " d'éliminer de l'économie toute influence juive ", mais en l'absence d'un représentant local du CGQJ (Commissariat général aux questions juives) ayant en charge " l'aryanisation ", c'est la principale chambre consulaire du département qui liste à sa place les magasins, entreprises et propriétés juives. C'est elle qui propose, voire impose des administrateurs provisoires qui, souvent mus par l'appât du gain, procèdent par exemple à la liquidation publique des effets personnels des juifs raflés en août 1942 à Casseneuil. Et ce, sans se soucier des spoliés auxquels les tribunaux de l'après-guerre rendront bien peu justice.


Titre : La spoliation des biens juifs en Lot-et-Garonne 1941-1944

Auteur : Alexandre Doulut

Éditeur : ALBRET

Prix : 12,00 €

Paru le : 01/06/2005


Lien utile sur le blog :

La deuxième mort d'Eléonore - La liste de Casseneuil

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article