Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


http://coranix.org/114bis/carlos.jpgAprès être passé sur Canal + au moment du festival de Cannes, la trajectoire très documentée du terroriste, filmée par Olivier Assayas, débarque au cinéma dans une version plus courte : près de trois heures tout de même.

Il est né Ilich Ramirez Sanchez en 1949 à Caracas au Venezuela. Il prend le pseudonyme de Carlos quand il rejoint en juillet 1970 le FPLP (Front populaire de libération de la Palestine). Le 24 juillet 1973, il se rend à Beyrouth pour se porter candidat à la succession de Mohamed Boudia, le représentant du FPLP à Paris, qui a trouvé la mort dans sa voiture piégée par le Mossad (services secrets israéliens). Wadie Haddad, cofondateur du FPLP, intègre Carlos comme numéro 2 dans son réseau européen. Après plusieurs coups de force terroristes, à Londres, à La Haye et à Orly, Carlos tue deux policiers de la DST et en blesse un troisième dans un appartement de la rue Toullier à Paris. L’action la plus lourde, que le cinéaste expose longuement, est la prise d’otages à la réunion de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) à Vienne qui débute le 21 décembre 1975. Le commando est dirigé par Carlos. Les 22 et 23 décembre, un avion transporte les terroristes et leurs otages membres de l’OPEP, à Alger, puis à Tripoli qui refuse de les accueillir parce que Carlos a tué à Vienne un militaire libyen. Retour à Alger où le ministre des affaires étrangères algérien négocie la libération des otages contre rançon. Carlos est devenu encombrant pour le monde arabe. Il multiplie les attentats sur le sol français après que son épouse, Magdalena Kopp, ait été arrêtée à Paris. Après avoir séjourné en Allemagne de l’Est à la fin des années 80, il se réfugie au Soudan sous un faux nom. Des policiers français, prévenus par la CIA qui avait été alertée par les Syriens, exfiltrent Carlos en France. Après son procès, qui se déroule du 12 au 23 décembre 1997, il est condamné à perpétuité pour le meurtre des deux agents de la DST. François Quenin

http://www.historia.fr/content/newsletter_cinema/article?id=29105



La longue traque de la d.S.T.

article - 19/08/09 - de la D.S.T. - Archives de Presse - Le 27 juin 1975, à Paris, un certain «carlos» tue deux inspecteurs de la Direction de la surveillance du territoire. Depuis, une…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-35043977.html

Carlos, tueur sans frontières

article - 07/02/09 - carlos, tueur sans frontières - ENNEMIS PUBLICS (11/18) - Extrémiste international, ce fils d'avocat a fait régner la terreur en France et en Europe pendant près de vingt ans,…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-27644254.html

 

Commenter cet article