Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41932Z6S64L._SL500_AA300_.jpgParis. Septembre 2000. Quartier des Champs-Elysées. Un homme est tué de huit balles dans le corps. Le tueur casqué tire une dernière balle dans la nuque et s'enfuit à moto. Dans la minute, le quartier est bouclé. Les plus hauts responsables de la Police judiciaire défilent devant le corps. Un policier révèle l'identité de l'homme. Max Vander dit le Belge est un beau voyou, Marseillais de cœur, Parisien de raison. La nouvelle fait bientôt les gros titres. Règlement de compte en plein jour. Le dernier parrain de Marseille vient d'être assassiné. Au bout de la rue, un homme observe. Son rendez-vous avec le juge de paix n'aura jamais lieu. Pour cet honorable correspondant du Milieu, le meurtre du Belge agit comme un détonateur : il doit honorer sa dette, trouver les commanditaires, dérouler le fil de la carrière de Max. Relations, associations, amours et trahisons. Du Vieux-Port à Paris, en passant par la Corse, Beyrouth, Cuba et Miami. Marseille. 1956. Quartier de la Belle de Mai. Max a dix ans. Adopté par un patron de bistrot puis par une bande de malfaiteurs, il découvre les vols à la roulotte et l'école de la débrouille. Tirant profit du proxénétisme et de braquages audacieux, le Belge monte à Paris où il intègre les filières de l'héroïne. Mais, à Marseille, un Napolitain va bouleverser ses projets en éliminant ses meilleurs amis... Premier tome de la vie du Belge, Emboucaner la planète inaugure la formidable saga d'un demi-siècle de grand banditisme et de trafics à travers le monde. Construit à partir d'archives et de nombreux témoignages, il prend la forme inédite du roman policier d'investigation.

Le Belge, tome 1 : Emboucaner la planète

Thierry Colombié (Auteur)

Broché: 430 pages

Éditeur : Stock (2 octobre 2002)

Biographie de l'auteur

Spécialiste de l'économie criminelle, Thierry Colombié est l'auteur de Drogue et techno (2000) et de Technomades (2001).


 

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/31ATZT0T07L._SL500_AA300_.jpgParis. Septembre 2000. Une civière. Le Belge était à deux doigts d'emboucaner la planète. On vient de lui casser la baraque. Il aurait dû écouter mes conseils, à moi, Cheker. Dans le Milieu, il faut choisir son camp, ne pas rester a cheval. Il y a au moins deux Milieux dans le Milieu. Le Grand et le Petit. Et tant que ça dégage dans le Petit, ça arrange le Grand. Le Belge le savait. Il a offert sa poitrine aux balles des tueurs. Pas son dos. D'après les flics, malgré une vingtaine d'années passées en prison, Max Vander était l'un des plus puissants voyous de France. Tombeur désigné de Zampa et des Napolitains, il jouissait d'une aura remarquable cumulant le titre de Parrain et de juge de paix. Il associait des équipes fichées au grand banditisme aux nouveaux clans investis dans le marché très lucratif des baraques, les machines à sous clandestines. A Paris, EN BAS, dans le Sud, tout autour de la planète. Et avait une idée fixe. Casser la baraque. Pour ça, Max Vander pouvait compter sur ses multiples contacts au sein de la Police judiciaire, de la Justice, de divers ministères, et institutions locales, de cabinets d'avocats, dans le monde du sport et chez les journalistes. Fascinant. Troublant. Génial. Pourtant, au cours de mon enquête, on m'a rapporté que le Belge n'était qu'un parrain de prison, privé de sa plus grande force : la liberté. Qu'il n'était qu'un tigre de papier, manipulé par des hommes puissants qui hantent les couloirs de la Cinquième République. Des condés voyous, des juges marrons, des politiques canailles. Une autre facette du Grand Milieu. Un juge me l'a dit. Les parrains d'aujourd'hui ne portent plus de borsalino, ni de chaussures bicolores. Ils confient leurs attaché-cases à des spécialistes à leur solde en cravate et nœud papillon. Est-ce aussi simple ? Balader son chien au coin d'une rue parisienne, passer le plus clair de son temps dans les hippodromes, est-ce le vrai quotidien d'un Parrain ? Le Belge n'a-t-il pas été trompé par le Milieu ? Par ses proches ? Et les flics, les journalistes ne se sont-ils trompés de Parrain ? Je me suis promis, moi, Cheker, pour l'honneur, de m'inviter dans les coulisses d'une autre Histoire, celle du Milieu. Le Grand. Avec une obsession, une seule. Éviter le piège de la manipulation. Après Emboucaner la planète, Casser la baraque, second tome de la vie du Belge, poursuit la formidable saga du grand banditisme et de trafics en tout genre à travers le monde. De 1979 à 2000, il nous éclaire sur l'histoire d'un Milieu moins marginal qu'on le croit.

 

Le Belge, tome 2 : Casser la baraque

Thierry Colombié (Auteur)

Broché: 490 pages

Éditeur : Stock (2 juin 2003)

Collection : Roman



Colombier Thierry petiteThierry Colombié, chercheur en sciences économiques, spécialiste du grand banditisme, auteur de documents et essais sur le sujet et de trois romans policiers, sera l’un des invités du salondes littératures noires et policières de Toulouse Polars du Sud (8, 9, 10 octobre 2010).

 

En 1991, dans le cadre d’un module d’économie internationale, il découvre l’économie souterraine de la drogue, les enjeux géopolitiques inhérents, et son DEA en poche, part en Colombie. Ces recherches universitaires, puis une  immersion dans le milieu de la « techno », aussi bien officiel que clandestin, pour mieux comprendre les rouages du trafic d’ecstasy et de cocaïne, aboutissent à la publication de Drogue et Techno  Les trafiquants de rave, (Paris,Editions Stock, 2000) puis de Technomades, (Paris, Editions Stock, 2001).

 

Le tournant de son parcours professionnel se situe juste après : il entreprend d’écrire la biographie non officielle, de Francis le Belge, un gangster français présenté comme le « dernier parrain » du Milieu marseillais. Les critiques saluent son écriture cinématographique, le comparant à Ellroy (Le Belge,tome 1 (2002) et tome 2 (2003) Paris, Editions Stock). 

La rencontre fortuite avec la juge Isabelle Prévost-Desprez donnera naissance à une collaboration littéraire : le Secret d’Arcadia, premier livre de la série Arcadia.L’héroïne, Julie Cruze, fraichement nommée juge d’instruction, entraîne le lecteur dans les coulisses de la machine judiciaire et des coups tordus.

 

Six mois plus tard paraît Beaux Voyous, l’histoire de la French Sicilian Connection, où Colombié remet en perspective quelques épisodes célèbres de l’histoire du milieu, comme le casse de Nice, la guerre entre Francis le Belge et Tany Zampa ou l’assassinat du juge Michel. Colombié est le premier auteur à proposer une véritable analyse duMilieu et des gangs, sous l’angle de l’économie industrielle, des stratégies, de l’évolution des clans, souvent liés par le sang et la parenté, une recherche trop négligée par les pouvoirs publics en France.

 

En 2008, la suite du Secret d'Arcadia, toujours co-écrite avec Isabelle Prévost-Desprez, dévoile lesmanipulations dont sont trop souvent victimes en France les juges et les policiers qui ont à cœur de rendre une justice équitable.


En 2010, Thierry Colombié termine enfin sa thèse sur le grand banditisme… et publie son premier polar écrit seul. A la fois roman policier, roman rural et roman d’espionnage, La pomme ne tombe jamais loin de l’arbre, (Editions du Rouergue, 2010) est la première enquête de l’inspecteur David Belasco. Ladécouverte du corps d’un espion britannique dans l’Aveyron amène le détective à poser l’hypothèse d’un règlement de compte entre services secrets, sur fond de guerre en Irak. La mort d’un vieil homme remet tout en question….



L'intégralité de cet article en cliquant sur le lien ci-dessous

http://toulouse.polars.du.sud.over-blog.com/article-thierry-colombie-54387516.html



Liens utiles sur le blog

"Beaux voyous" de Thierry Colombié

La vérité sur le "Casse de Nice" ...

La vérité sur le "Casse de Nice" ... (2)

Spaggiari, gentleman-braqueur

Drôles d'amis : albert spaggiari - marc-edouard nabe …



Commenter cet article