Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

z1.jpg2-copie-26.jpg886 120  pages vues à  la date du 31 mars 2011 sur le blog en construction de Philippe POISSON créé le 11 décembre 2008. Ainsi 4828 articles à votre disposition concernant l’Histoire de la Police, de la Gendarmerie, des Galères, des Bagnes maritimes et coloniaux, des Prisons, des colonies correctionnelles, des  maisons de correction, des Hospices, des Hôpitaux en passant par de nombreux articles consacrés à l’histoire du vêtement, à l'histoire de la vie quotidienne, des portraits de femmes et d’hommes qui ont traversé « l’Histoire » et « la petite Histoire » J ournée record le 09/02/2011 : 4239 pages vues) - Visites totales  au 31 mars 2011 : 504 348 - Pages vues le 31 mars 2011: 2077 - Crédit photographique de PP : Zoo d'Al Ain - Les gracieuses girafes brouteront les arbres ombrageux grouillant de singes jacasseurs. Les lions blancs parcourront les plaines à la recherche de proies …  

Bienvenue à la toute dernière station de loisirs de luxe en cours d’aménagement dans le désert : un parc zoologique pas comme les autres. En effet, des travaux se déroulent actuellement à Al Ain, où l’on est en train de construire une station de loisirs de plusieurs millions de dirhams qui comprendra des pavillons de luxe, un hôtel cinq étoiles de 200 chambres et 1 000 villas.

L’élément central de ce projet, qui s’étend sur 900 hectares, est un parc zoologique qui sera divisé en zones : un parc nord-kenya, une zone nord-américaine et un secteur arabe.

« Pour l’établissement de ce plan directeur, nous avons fait appel à 16 consultants différents spécialisés entre tous dans les plantes, les animaux, les hôtels ou encore les musées », a observé Nabil Zakhour, porte-parole de l’Al Ain Wildlife Park and Resort.

Cet aménagement réalisé dans le désert, qui bénéficie du soutien du gouvernement d’Abu Dhabi, devrait être terminé d’ici à 2014 – Les Emirats Arabes Unis. - Excellente journée à  tous - PP

 

Poisson (Philippe)

http://w ww.criminocorpus.cnrs.fr/article323.html


Communication des archives d'outre-mer …

article - 10/07/10 - communication des archives d'outre-mer - Eléonore BOZZI et Anne CHAUVEL … note d'orientation dans les archives relatives aux bagnes pour des recherches d'ordre généalogique.


Veille scientifique sur l'histoire de la justice, des crimes et des peines.
Find here the latest on-line scientific information related to the àhistory of laws, crimes and sentences.

http://criminocorpusradar.hypotheses.org/

 


http://www.bhedition.com/ime26.jpgLe livre du jour

 

Danielle Donet-Vincent, De soleil et de silences. Histoire des bagnes de Guyane

format 15,5x24 cm, 550 pages, ISBN 2-910828-26-3, 25 euros
© Boutique de l'Histoire éditions, 2003
Ouvrage publié avec le concours du Conseil Régional de la Guyane

 

 

Le présent ouvrage retrace l'histoire mouvementée des bagnes de Guyane et présente une abondante iconographie inédite, issue des archives des Jésuites et de fonds privés récemment mis au jour.

La prise en compte, pour la première fois, des archives de la Compagnie de Jésus, restitue à cette histoire une dimension essentielle dont elle avait été totalement amputée jusqu'ici.

Les Jésuites ont, en effet, été les seuls aumôniers exclusifs de la transportation. Appelés à participer à la mise en ouvre de ce châtiment, ils ont été des témoins impuissants, plus que des acteurs du processus. Leur correspondance, en particulier, qui couvre la période de 1852 à 1874, dévoile l'existence de tout un courant de réflexion sur l'intérêt de la peine et dit une véritable foi en la capacité de redressement du condamné, sentiments et convictions que les membres de l'Administration pénitentiaire ont été loin de partager, si l'on en juge par les actes.

Les bagnes prennent, par ces documents, leur place pleine et entière dans l'histoire de la Guyane, en même temps que se dévoile l'image de la colonie dans l'esprit des Français de l'époque. La République de l'An I avait été la première à imprimer officiellement à cette image le profil de  « guillotine sèche » qui sera parachevé par la seconde République, par le second Empire, puis par la IIIe République

Au bout de cette aventure coloniale autant que pénitentiaire, l'Armée du Salut portera sur les condamnés un regard proche de celui des Jésuites, cherchant à restituer aux «bagnards» une part de cette humanité dont le châtiment les avait dépouillé. Cette démarche fera le succès de son entreprise.

L'action politique sera nécessaire pour faire disparaître les bagnes de Guyane. Gaston Monnerville sera le champion de l'abolitionnisme, soutenu dans sa démarche par l'Armée du Salut puis, de façon inattendue, par les secousses de la seconde Guerre mondiale. Au bout du compte, la réflexion sur le châtiment et sur le condamné, si bien exprimée par les Jésuites et par l'Armée du Salut, paraît cependant loin d'avoir emporté la partie...


Avant-propos

Introduction

Extraits de l'iconographie

Conclusion

Index


Danielle Donet-Vincent, docteur en histoire, est spécialiste de l'histoire de la transportation coloniale. Elle a été membre du groupe de recherche sur les prisons de la République, dirigé par Robert Badinter et Michelle Perrot à l'EHESS. Sa maîtrise, publiée en 1992, portait sur la fin du bagne. Elle a poursuivi sa recherche et participé, depuis, à de nombreux colloques et publié plusieurs articles sur le sujet.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article