Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

1-copie-17.jpg

 

 

2-copie-16.jpg3-copie-14.jpgBlog en cours de classement -  2 312 987 pages vues sur le blog en construction de Philippe POISSON créé le 11 décembre 2008. Ainsi 8708 articles à votre disposition concernant l’Histoire de la Police, de la Gendarmerie, des Galères, des Bagnes maritimes et coloniaux, des Prisons, des colonies correctionnelles, des  maisons de correction, des Hospices, des Hôpitaux… en passant par de nombreux articles consacrés à l’histoire du vêtement, à l'histoire de la vie quotidienne, des portraits de femmes et d’hommes qui ont traversé « l’Histoire » et « la petite Histoire »… Journée record le 24/04/2011 : 10 260 pages vues  ) - Visites totales au 1er février  2013 : 1 317 997- Pages vues le 1er février 2013 : 1733 - Crédit photographique de P.P. - Fondée à la fin du XVIIe siècle, la ville d’Ouro Preto (« l’Or noir ») a été le point de convergence de la ruée vers l’or et le centre de « l’Âge d’or du Brésil » au XVIIIe siècle. Avec l’épuisement des mines d’or au XIXe siècle, l’influence d’Ouro Preto a décliné, mais beaucoup d’églises, de ponts et de fontaines subsistent et témoignent de son ancienne prospérité et du talent exceptionnel du sculpteur baroque l’Aleijadinho.


4-copie-3.jpgSituée à 513 km au nord de Rio de Janeiro, Ouro Preto (« l'or noir ») a été l'épicentre du mouvement connu sous le nom d'Âge d'or du Brésil. Appelée à l'origine Vila Rica, cette ville a joué un rôle essentiel dans l'histoire du Brésil au XVIIIe siècle. Elle a été créée par les milliers d'aventuriers qui voulaient s'enrichir en exploitant les gisements d'or, bientôt suivis par de nombreux artistes qui s'y établirent et y créèrent de remarquables œuvres d'art, comme l'église São Francisco de Assis, construite par Antonio Francisco Lisboa (l'Aleijadinho).


6-copie-1.jpgOuro Preto, l'ancienne capitale du Minas Gerais, est née de la découverte et de l'exploitation de l'or. La création, en 1698, de la capitainerie de São Paulo et du Minas do Ouro aboutit à la transformation des sites miniers antérieurs en villas (petites villes), dont la seconde fut Vila Rica, fondée en 1712. Le Minas Gerais devint capitainerie indépendante en 1720, avec Vila Rica pour capitale. La croissance de la ville fut rapide, et elle prit alors la physionomie typique d'un site minier. À la fin du XVIIIe siècle, elle devint l'un des centres du mouvement pour l'émancipation du Brésil de la domination coloniale, connu sous le nom d'Inconfidência Mineira. Un rapide déclin des ressources et de l'exploitation minières porta à la dégradation de l'économie de cette partie de la province. En 1823, son statut se modifia en celui de ville impériale, avec le nouveau nom d'Ouro Preto, ce qui aboutit à la création de multiples établissements d'enseignement de haut niveau. Le transfert de la capitale à Belo Horizonte, en 1897, marqua une nouvelle phase de déclin d'Ouro Preto qui n'est plus désormais, depuis les années trente du XXe siècle, qu'un centre principalement touristique.


7.jpgLa ville était formée de la réunion de petits groupes de maisons (arriais), pour la plupart à un ou deux étages, construites dans un paysage de collines ; ces maisons semblent se soutenir l'une l'autre, et créent une structure urbaine qui se façonne sur les contours du paysage. Toutefois, les ressources provenant de l'exploitation minière, ainsi que le talent d'artistes comme l'Aleijadinho ont suscité la création de remarquables chefs-d'œuvre architecturaux et artistiques. Un style « baroque minier », combinant avec succès les influences brésiliennes au baroque et au rococo européens, s'y est développé dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.


66.jpgL'église São Francisco de Assis est considérée comme le chef-d'œuvre de l'architecture brésilienne. Ouro Preto conserve également un certain nombre d'autres belles églises (Notre-Dame du Pilar, le Rosário dos Homens Pretos, la Vierge de la Conceição et la Vierge du Carmel) ou de monuments séculiers (maison de la Baronne, chafarizes).


La place Tiradentes est le point central à partir duquel toutes les rues divergent. Elle est entourée d'imposants monuments publics et privés, comme l'ancien Parlement (1784), aujourd'hui musée de l'Inconfidência, et le palais des Gouverneurs, qui est devenu l'École des mines et de la métallurgie.


Le paysage d'Ouro Preto est également connu pour ses ponts et ses fontaines, qui mêlent harmonieusement paysage urbain et cadre naturel en un ensemble d'une grande beauté. Source : UNESCO/CLT/WHC

 


Culture - Blog voyages (368)

Commenter cet article