Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

a.jpge.jpg2 042 446   pages vues à la date du 23 septembre 2012 sur le blog en construction de Philippe POISSON créé le 11 décembre 2008. Ainsi 7896 articles à votre disposition concernant l’Histoire de la Police, de la Gendarmerie, des Galères, des Bagnes maritimes et coloniaux, des Prisons, des colonies correctionnelles, des  maisons de correction, des Hospices, des Hôpitaux… en passant par de nombreux articles consacrés à l’histoire du vêtement, à l'histoire de la vie quotidienne, des portraits de femmes et d’hommes qui ont traversé « l’Histoire » et « la petite Histoire »… Journée record le 24/04/2011 : 10 260 pages vues  ) - Visites totales au 23 septembre  2012 : 1162 863 - Pages vues le 23 septembre 2012 : 1820 - Crédit photographique de PP - En réclusion culturelle dans la réserve naturelle Sir Bani Yas... - Excellente soirée à tous - PP

 

 

1-copie-37L’île de Sir Bani Yas, du nom de la tribu qui habitait Abu Dhabi il y a 250 ans, est l’une des plus grandes des Emirats Arabes Unis. Longtemps décrétée réserve naturelle fermée au grand public et au tourisme par feu Sheikh Zayed, dans l’objectif de protéger des espèces animales en danger, elle s’ouvre aujourd’hui à vous pour une escale hôtelière de rêve...

 

Tout commence dans le luxe. Si vous n’avez pas envie de conduire durant les 250 kilomètres qui séparent Abu Dhabi du port d’embarquement pour l’île, vous pouvez réserver la limo de l’hôtel, ou faire ce trajet en jet privé… Que vous arriviez en bateau ou en avion, le personnel de l’hôtel vous attendra à l’arrivée pour vous emmener en 4x4 vers l’hôtel cinq étoiles*. Comme dans tout bon établissement haut de gamme, vous trouverez un décor recherché, un personnel attentif, un spa, trois restaurants… Mais ce qui rend l’expérience unique, à Sir Bani Yas, c’est tout ce que vous ne trouverez pas ailleurs…

 

Une faune sauvage


b.jpgc.jpgDans un paysage presque lunaire, où des dômes de sel émergent au milieu de la roche aride, sur fond de mer bleu turquoise, la nature s’offre à vous. La faune, tout d’abord, que vous irez découvrir à pied, en VTT, ou en 4x4 avec un guide. L’Arabian Wildlife Park, qui couvre presque 50% de la surface de l’île, regroupe plus de 30 espèces d’animaux qui y vivent en liberté. La réserve protège et reproduit des espèces en voie de disparition propres à la région, comme les oryx (déclarés éteints en 1972, 400 congénères se promènent maintenant dans l’île), les sand gazelles, les blackburn antelopes, ou les guépards et les hyènes, qu’elle remet ensuite en liberté. Plus de 10.000 animaux ont ainsi été réintroduits dans tout le pays. Beaucoup d’oiseaux vivent aussi sur l’île : des aigles, des faucons, des flamands roses, des cormorans, des hérons, des sarcelles…


 

d.jpg

 

Bleu turquoise ou vert émeraude


Si vous avez le pied marin, vous pourrez louer un voilier ou partir en croisière sur un catamaran de luxe et observer les dauphins, les tortues de mer ou les dugons. Si vous ‘passez par-dessus bord’ avec votre tuba, vous verrez une abondance de poissons car l’île est protégée par un cordon de 8 kilomètres à l’intérieur duquel la pêche est interdite… Et si vous n’aimez pas aller sous l’eau, la seule couleur de la mer limpide vous comblera.

 

La découverte de la flore est tout aussi riche. Cette île a beau faire partie d’un petit archipel appelé ‘Desert Islands’, elle est étonnamment verte car plusieurs millions d’arbres et d’arbustes y ont été plantés dans le cadre du programme ‘Greening of the Desert’. Les berges sont aussi bordées de mangrove à aller explorer en kayak. Cette mangrove qui abrite les poissons qui s’y reproduisent, qui empêche l’érosion et oxygène l’eau, est si précieuse pour l’île que, pour chaque visiteur accueilli, un pied de mangrove est planté afin de contrebalancer l’impact de sa visite sur l’environnement ...

 

 

Le meilleur pour la fin


Si vous n’êtes pas encore tout à fait sûr de vouloir aller découvrir Sir Bani Yas, il reste à dévoiler son dernier secret: la présence de nombreux sites archéologiques sur cette île qui a connu une longue succession de peuplement humain. On en dénombre pas moins de 36, dont l’un particulièrement extraordinaire puisqu’on y a mis à jour les vestiges d’un monastère nestorien qui date de 600 après JC. Des moines chrétiens dans le patrimoine historique des Emirats, ça c’est un trésor à découvrir !

 

Escale à Sir Bani Yas Island

Commenter cet article