Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

img0-copie-97img0-copie-13489 388 pages vues à la date du 27 septembre 2010 sur le blog en construction de Philippe POISSON créé le 11 décembre 2008. Ainsi 3697 articles à votre disposition concernant l’Histoire de la Police, de la Gendarmerie, des Bagnes maritimes et coloniaux, des Prisons, des colonies correctionnelles, des maisons de correction, des Hospicesdes Hôpitaux en passant par de nombreux articles consacrés à l’histoire du vêtement, à l'histoire de la vie quotidienne, des portraits de femmes et d’hommes qui ont traversé« l’Histoire » et « la petite Histoire »… Journée record le 15/09/2010 (2343 pages vues) - Visites totales  au 27 septembre 2010 :  294 405 - Pages vues le 27 septembre 2010 : 2224- Crédit photographique de P.P. - Cité Interdite à Pékin  ... Excellent début de semaine  à tous – PP.

 

Poisson (Philippe)

http://w ww.criminocorpus.cnrs.fr/article323.html

 

Communication des archives d'outre-mer …

article - 10/07/10 -communication des archives d'outre-mer - Eléonore BOZZIet Anne CHAUVEL… note d'orientation dans les archives relatives aux bagnes pour des recherches d'ordre généalogique/biographique …

http://philippepoisson-hotmail.

 


img0-copie-41Document 2005 - Rien ne prédisposait cette ville excentrée à devenir la capitale de l'empire. Pourtant, déjà coeur du pouvoir des Mongols Yuan, Pékin devient la résidence des souverains Ming à partir de 1403.


Voilà des siècles que Pékin fascine. Capitale de la Chine pratiquement sans interruption depuis les années 1270, cette ville a rayonné sur une vaste partie de l'Asie au cours des âges, à l'instar de Rome ou Constantinople dans d'autres régions du monde. Il n'est jusqu'aux confins occidentaux de l'Eurasie où Pékin et son empire n'ont exercé leur puissante fascination, du Devisement du monde de Marco Polo à la biographie du dernier empereur mise en images par Bernardo Bertolucci. Pourtant, la destinée singulière de Pékin n'allait pas de soi. Située à l'extrémité septentrionale de la plaine de Chine du Nord, la ville occupe une position géographique excentrée qui lui valut de demeurer longtemps aux marges des centres de rayonnement de la culture chinoise. Appelée Ji à l'époque des Royaumes combattants (403-222 av. J.-C.), la ville était alors la capitale du petit royaume de Yan, l'un des derniers à s'effacer devant l'effort unificateur du premier empereur. Pendant la majeure partie du Ier millénaire de notre ère, elle remplit les rôles de capitale préfectorale ou provinciale, avant-poste stratégique sur les marches nord de l'empire. Son essor débuta à la fin du Ier millénaire. De puissantes populations nomades d'Asie centrale et septentrionale, qui occupèrent à tour de rôle la Chine du Nord, choisirent d'y implanter leur capitale principale ou secondaire. Entre le Xe et le XIVe siècle, Pékin fut successivement la capitale des Liao (de 947 à 1124), des Jin (de 1125 à 1215) et des Mongols Yuan (à partir de 1264). Ceux-ci finirent par...

 

Pékin, naissance d'une capitale

Par Luca Gabbiani
publié dans L'Histoire n° 300 - 07/2005  Acheter L'Histoire n° 300  +

Commenter cet article