Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.decitre.fr/gi/50/9782849520550FS.gifDocument 2007 - En 1919, le procès de Landru, ce «nouveau Barbe-Bleue» qui brûlait dans sa cuisinière les cadavres de ses maîtresses, connut un énorme retentissement. Cependant, au-delà de ses forfaits, dont la chronique se fit si largement l'écho, qui était le célèbre criminel ? Cet homme cultivé, très soucieux de sa famille, inventeur talentueux mais escroc sans envergure, qui étonna ses avocats et ses juges par son esprit et son sang-froid, reste bien difficile à cerner. Comment la personnalité de cet assassin énigmatique s'est-elle construite ? Qu'en est-il de ses affects, de sa vision du monde ? Landru était-il pervers, maniaco-dépressif ou schizophrène ?

S'appuyant sur les investigations et les expertises judiciaires de l'époque, Francesca Biagi-Chai reconstitue minutieusement les faits, enquête, à son tour, sur le cas complexe de Landru, et retrace sa biographie à la lumière de la psychanalyse. Elle décrit ainsi le lent développement d'une psychose, longtemps dissimulée sous une apparente normalité, dont les actes macabres coïncideront avec le temps de la guerre. Sa réflexion, ensuite élargie à d'autres affaires, met en relief l'affinité troublante des tueurs en série avec le monde moderne et pose en termes précis le problème délicat et très controversé du rapport de l'aliénation mentale et de la responsabilité pénale.

Francesca Biagi-Chai est psychanalyste, psychiatre des hôpitaux (CHS Paul Guiraud-Villejuif), enseignante à la Section Clinique (département de psychanalyse de l'université Paris-VIII), membre de l'Ecole de la Cause freudienne et de l'Association Mondiale de Psychanalyse.

Jacques-Alain Miller est psychanalyste, membre de l'Ecole de la Cause freudienne, directeur du département de psychanalyse de l'université Paris-VIII, fondateur de l'Association Mondiale de Psychanalyse. Il rédige et édite Les Séminaires de Jacques Lacan (Le Seuil).

 

  • Les courts extraits de livres : 20/11/2007

 

Extrait de l'introduction :



http://www.frappadingues.org/tabloid/images/landru.jpgL'ÉNIGME DES TUEURS EN SÉRIE - Révélée en 1919 dans l'immédiat après-guerre, l'affaire Landru a été l'une des affaires criminelles les plus retentissantes du XXe siècle. Pour la première fois dans l'Histoire, l'opinion publique était confrontée à un mode d'assassinats jusqu'alors inédit. Un homme marié, père de quatre enfants, un homme amoureux d'une chanteuse dont il avait été l'amant, un homme donc, apparemment en tout point normal, allait devenir l'assassin que tout le monde connaît encore aujourd'hui, et qui, sur une période de quatre ans, tua dix femmes et un jeune homme. Certes, avant lui, Joseph Vacher, criminel de la fin du XIXe siècle surnommé «l'éventreur du Sud-Est», avait commis de nombreux crimes en état de vagabondage délirant. Mais il fut successivement jugé aliéné, guéri, irresponsable puis responsable, et quoi qu'il en soit, son procès donna lieu à des querelles d'experts sur la question de la folie. Ce ne fut pas le cas de Landru. Avec son incroyable duplicité et son apparente normalité, ce dernier allait introduire dans l'histoire juridique française l'énigme moderne des tueurs en série.


La postérité, à travers les nombreux ouvrages qui, à ce jour, ont été consacrés à Landru, n'a retenu de ce tueur de femmes que son profil d'assassin cupide et volontaire. Jamais la question de la folie n'a fait l'objet d'une recherche. Pourtant, c'est bien cette question qui était sur toutes les lèvres et dans tous les journaux depuis le jour de son arrestation jusqu'à son exécution. La lecture du dossier d'instruction fait apparaître, et tous les auteurs sérieux s'accordent sur ce point, un certain nombre d'éléments qui resteraient, semble-t-il, à tout jamais inexplicables, car n'entrant apparemment dans aucune logique compréhensible. Pourquoi Landru, inventeur en mécanique avant d'être escroc, puis assassin, n'a-t-il pas réussi à commercialiser ses inventions alors qu'elles étaient, comme nous le verrons, dignes de l'être ? Pourquoi Landru, qui était censé avoir tué pour de l'argent, n'a-t-il pas choisi des victimes tout de même un peu plus riches, ce qui lui aurait assuré un confort qu'en réalité il n'a jamais obtenu ? Pourquoi n'a-t-il pas tué sa maîtresse ? Autant de questions auxquelles la lecture psychanalytique que nous proposons peut apporter des réponses, des réponses qui donneront à la personnalité du célèbre criminel une consistance logique, celle que l'on a refusé de voir, et qui n'est autre que sa folie.


À travers l'étude du cas Landru, c'est la question de la folie dans ses rapports à une apparente normalité qui se pose, et l'on peut se demander si le concept de crise ou de débordement est encore suffisant pour rendre compte de ce que nous savons aujourd'hui de la folie.

Le cas Landru à la lumière de la psychanalyse

Auteur : Francesca Biagi-Chai

Préface : Jacques-Alain Miller

Date de saisie : 19/11/2007

Genre : Psychologie, Psychanalyse

Éditeur : Imago, Paris, France

 

Acheter Le cas Landru à la lumière de la psychanalyse chez ces libraires indépendants en ligne :


L'Alinéa (Martigues) Dialogues (Brest) Durance (Nantes) Maison du livre (Rodez) Mollat (Bordeaux) Ombres Blanches (Toulouse) Sauramps (Montpellier) Thuard (Le Mans)

Commenter cet article