Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Le choix de mon père

VENDREDI 24 SEPTEMBRE 2010
france3, 9h15 - 10h10

Type : documentaire


Rabah Zanoun, l’auteur de ce film, a voulu comprendre comment son père, Mohamed, militant FLN, est devenu un harki, un auxiliaire de l'armée française. S'appuyant sur les souvenirs de celui-ci, il retrace le parcours de ce berger kabyle venu à Paris en 1955 pour trouver un travail et qui sera quasi exfiltré, en 1959, du fort de Nogent devenu un centre d'accueil pour les Algériens menacés par le FLN. Le vieil homme raconte la bataille fratricide que se livrent alors les militants du MNA(Mouvement National Algérien) de Messali Hadj et les partisans du FLN pour le contrôle de la révolution algérienne. Le 13 juillet 1959, dans le XIXe arrondissement de Paris, Mohamed Zanoun reçoit l’ordre d'exécuter un partisan messaliste. Il refuse de le faire. Condamné à mort par le FLN, il n’a d’autre choix que de s’engager comme harki le 2 janvier 1960. En 1962, l'indépendance acquise, il le paiera de cinq ans de prison à Alger.

http://www.historia.fr/content/television/article?id=29711

 

 

 

http://www.laprocure.com/cache/couvertures/9782708241176.jpgDocument 2010 - Synthèse visant à aider l'enseignant à aborder en classe la question controversée de la place des harkis dans la guerre d'Algérie. Une première partie examine l'état des connaissances historiques sur le sujet. Elle est suivie de deux chapitres traitant respectivement de la gestion de la mémoire et de la façon dont l'Education nationale aborde ce sujet (programmes, manuels, enjeux).

 

Peu à peu, la guerre d'Algérie devient un objet d'histoire abordé à l'école primaire, au collège et au lycée. Mais la question de la place des harkis, ces supplétifs enrôlés aux côtés de l'armée française, bien souvent controversée, est laissée dans l'ombre en raison des passions qu'elle suscite et des clichés qui perdurent. Cet ouvrage a pour but de permettre aux enseignants de l'aborder dans leurs cours grâce aux repères rigoureux proposés au fil des pages.

La première partie examine de manière synthétique l'état des connaissances historiques sur le sujet en répondant à quatre questions décisives : À quel objectif répondait le recrutement des harkis ? Comment explique-t-on cet engagement ? Dans quelle mesure peut-on dire que l'État français les a abandonnés ? Que sait-on de l'ampleur des massacres à l'indépendance de l'Algérie ?

Les seconde et troisième parties du livre traitent respectivement de la gestion de la mémoire (lieux, littérature, cinéma...) et de la façon dont l'Éducation nationale aborde la question des harkis dans les programmes, les manuels et les pratiques scolaires en France et en Algérie.

 

Histoire des harkis
mémoires et transmission
sous la direction de Benoît Falaize et Gilles Manceron
préface Philippe Joutard
Ed. de l'Atelier , Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne)
Parution :  septembre 2010

Commenter cet article