Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.decitre.fr/gi/61/9782707157461FS.gif

Voici enfin le fameux « bidet » que les étrangers pensent être une invention aussi française que le béret et la baguette de pain. Ils ont bien raison de nous créditer de cette création majeure ! Si l’on ne connaît ni le nom de son inventeur ni la date de son invention, le bidet est sans conteste l’œuvre des meubliers parisiens du siècle de Louis XV ; en cette période de libertinage, il joua le rôle de « Confident des Dames » avant de devenir l’indispensable objet du confort sanitaire moderne.

Associé aux choses du sexe, à la nudité et à l’intimité, aux thérapies vénériennes et aux « funestes secrets » des familles, le bidet demeure pourtant, depuis sa création, l’objet de toutes les fascinations et de toutes les suspicions. Parce qu’il évoque un petit cheval et un enfourchement, il restera, malgré son importante diffusion, un objet trivial au nom impudique à prononcer.

L’histoire de cet « indicible violon » restait à écrire car personne encore ne l’avait osé. C’est le mérite de cet ouvrage pionnier, œuvre de deux chercheurs qui n’ont craint les difficultés de l’entreprise ; entre l’inventaire technique et la tentation de propos teintés de légèreté, ils ont réussi la gageure d’un travail à la fois documenté et amusant.

Le confident des dames : Le bidet du XVIIIe au XXe siècle : histoire d’une intimité

Julia Csergo et de Roger-Henri Guerrand

 

Roger-Henri Guerrand était spécialiste de l'histoire de la vie quotidienne en milieu urbain.

Il avait notamment publié : Les lieux : histoire des commodités et Le confident des dames : le bidet du XVIIIe au XXe siècle.

 

Historienne des pratiques culturelles, elle est l'auteur de publications sur l'hygiène, la santé, les loisirs. Elle poursuit aussi des recherches sur l'histoire de l'alimentation et de la gastronomie.

 

 

Histoire - Documentaires (110)

 

Commenter cet article