Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


 http://fashioncopious.typepad.com/.a/6a00e54ef9645388340115713a6b3f970c-800wi

«Mon désir était de réaliser un film historique et romantique en m’affranchissant des clichés qui encombrent ce genre», dit le cinéaste Karim Dridi à propos du Dernier Vol. Il s’est inspiré d’un roman du journaliste Sylvain Estibal, auteur de plusieurs ouvrages sur le désert dont un livre d’entretiens avec Théodore Monod. Dans Le Dernier Vol de Lancaster (Actes Sud), Estival raconte l’odyssée d’un pilote de la RAF qui, en avril 1933, tente de battre le précédent record de vol en solitaire sur la traversée Lympne (Angleterre)–Le Cap (Afrique du Sud). Son avion s’écrase près du fortin de Reggan, aux portes du désert algérien. Au coeur du film, la figure du méhariste Antoine Chauvet interprété par Guillaume Canet. Cet homme généreux et droit, à l’écoute des populations locales, va partir dans le désert à la recherche de l’avion en compagnie de l’amie de l’aviateur (Marion Cotillart). Véritables sentinelles du désert, les compagnies méharistes, unités de l’armée française montées sur des dromadaires créées en 1901, ont joué pendant soixante-dix ans un rôle déterminant dans la conquête et le contrôle du Sahara. Composées d’officiers français encadrant des hommes de troupes indigènes (Berbères et Touaregs), elles avaient pour mission d’instruire, soigner, pacifier. «C’était de vrais aventuriers qui partaient vivre dans le désert une autre vie», note le cinéaste. C’est cette vie-là, entre ciel et sable, que raconte ce beau film.


Le Dernier Vol de Karim Dridi

http://www.historia.fr/content/newsletter_cinema/article?id=27197



http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/2/2/2/9782742753222.jpgEn résumé : Le dernier vol de Lancaster

Mêlant réalités, documents et fiction, S.Estibal retrace une course pour la vie, une course contre la mort. Une petite merveille que l'on veut absolument vous faire découvrir. Amélie, Begoña, libraires Fnac La Défense

Avis de la Fnac : Le dernier vol de Lancaster

Un poignant roman sur la disparition d'un aviateur dans le Sahara, au cours des années 30. Un tour de force littéraire.

Avril 1933. Le capitaine Lancaster décolle de Lympne en direction du Cap. Le pilote britannique tente de battre le record du vol solo entre l'Angleterre et l'Afrique du Sud, détenu jusqu'alors par Amy Johnson. Premier pilote à avoir relié l'Angleterre à l'Australie avec un passager à bord, il a travaillé aux Etats-Unis en tant que pilote aéropostal et a remporté un prix dans un tour d'Amérique avant d'être accusé de meurtre, puis innocenté. Aucune opération de secours n'est prévue à l'occasion de sa nouvelle performance. Informé à Oran qu'il n'a pas l'autorisation de survoler le Sahara, le capitaine Lancaster décide néanmoins de voler à ses propres risques. Il disparaît entre l'oasis de Reggane, dans le Sud algérien, et Gao, sur le fleuve Niger. Les postes militaires sont alertés, le commandement aérien est prêt à intervenir, les recherches commencent. William N. Lancaster ne sera jamais retrouvé. La carcasse métallique de son avion, calcinée par le soleil, ainsi qu'une partie de son corps momifié, seront découverts vingt-neuf ans plus tard au cours d'une patrouille. Attentif à l'équilibre de sa narration, ménageant ses effets, Sylvain Estibal retrace avec un rare brio ces six semaines de calvaire, d'espoir, de désespoir et d'abandon. En faisant alterner le journal du pilote, celui de son amie, les lettres familiales, les rapports officiels, la correspondance du méhariste René Chauvet et les coupures de presse, il provoque une irrésistible fascination. Une belle leçon littéraire.

Le Mot de l'éditeur : Le dernier vol de Lancaster

Avril 1933. Le pilote Bill Lancaster s'envole de Lympne en direction du Cap pour tenter de battre le record établi sur cette traversée. Peu après, au fortin de Reggane, dans le Sud algérien, on apprend qu'un aviateur s'est écrasé dans les environs. Commence alors une course contre la montre pour tenter de retrouver ce pilote controversé perdu dans le désert. Au travers d'un assemblage captivant de textes où se mêlent fragments épistolaires, coupures de presse, rapports officiels et le journal tenu par Lancaster lui-même, se dessine un destin éminemment romanesque, entre vérité et légende de la conquête du ciel.


Sylvain Estibal vit et travaille à Paris. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le désert parmi lesquels un livre d'entretiens avec Théodore Monod, Terre et ciel, publié chez Actes Sud en 1997. Le Dernier Vol de Lancaster est son premier roman.


Le dernier vol de Lancaster Sylvain Estibal

  • Roman (poche). Paru en 02/2005

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article