Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

http://www.decitre.fr/gi/01/9782877631501FS.gifDocument 2002 - " Pour parler du bagne, il ne suffit pas d'être passé devant, il faut être allé dedans ", dit un bagnard anarchiste à l'intention de curieux venus visiter des lions en cage et rencontrant des bêtes de somme.


Un témoin doit guider l'historien. L'ambition sera de faire avouer le bagne en donnant la parole à ses victimes. " Arracher ce brin d'herbe ?... on a vingt ans pour le faire ! ", observait justement l'une d'elles. Le bagne est une épreuve où distance et durée s'ajoutent, aux termes de la loi. Des règlements, donc, mais aussi des combines ; un endroit, mais aussi son envers ; un vécu de la privation par-dessus tout.


Privation de liberté. Privation d'humanité. Trois impératifs : éloigner, punir et peupler, voire idéalement régénérer des coupables en les faisant servir à ce qu'il est convenu d'appeler " colonisation pénale ". En presque un siècle, une intolérance accrue de la société pour ses délinquants pousse en Guyane et vers la Nouvelle-Calédonie cent mille individus piégés par le non-retour, une fois purgée leur peine.


Éliminés par la maladie, par la violence et par les travaux forcés, peu de condamnés survécurent à la " Guillotine sèche ", à moins de s'évader...

Le grand livre du bagne en Guyane et Nouvelle-Calédonie

Eric Fougère

Relié

Paru le : 18/09/2002

Éditeur : ORPHIE (EDITIONS)

Collection : Le grand livre

 

 

L'auteur en quelques mots ...

 

Éric Fougère est l'auteur d'une thèse intitulée Les Murs de la mer : île prison, bagne et déportation.


Multiples articles universitaires, ouvrages, émissions radiophoniques et de télévision, conférences, animation de séminaires attestent un intérêt pour l'espace insulaire et colonial, approfondi sur le terrain par un long séjour en Nouvelle-Calédonie. Dans son " Grand Livre ", il a voulu résumer sa recherche et la rendre accessible. Étayée par de nombreux témoignages, illustrée par une abondante iconographie, la réalité d'un enfer est établie.

 

Liens utiles sur le blog

 

Des indésirables à la Désirade ...

La Prison coloniale en Guadeloupe - L'îlet à Cabrit, 1852-1905

Commenter cet article