Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Lorsque Pierre Accoce publie son livre, il ne dispose que partiellement des archives de la gendarmerie. Et pourtant, depuis 2001, l’étude que l’auteur a entreprise sur la part prise par la gendarmerie dans la Résistance fait toujours référence et montre que la gendarmerie « ni n’a été massivement complice des rafles et des déportations, ni n’a été un instrument zélé au service de l'État Vichyste, ni n’a pas été un relais docile de la politique de collaboration ...


Au contraire de nombreux soldats bleus ont rejoints très tôt la Résistance.


Ils ont œuvré dans les réseaux existants, créé leurs propres antennes, combattu dans les maquis...


Le quart de l’effectif a participé activement à la Résistance soit 12 000 gendarmes. Un pourcentage dont aucun autre corps de métier ne peut se prévaloir. »


EN GUISE DE PRÉAMBULE !


Sur les 12.000 gendarmes engagés dans la Résistance, 2.161 ont été arrêtés dont 1.141 ont été fusillés, ou morts en Allemagne, en prison ou en camp de concentration, ou tués au cours d’opérations de libération en France. Et 920 sont rentrés de déportation. La croix de la Libération a été décernée à 4, la médaille de la Résistance à 360, la Légion d’Honneur à 351, la médaille militaire à 1.060, la croix de guerre avec citations à 4852, la médaille des justes d’Israël à 7.


[PDF]

« LES GENDARMES DANS LA RÉSISTANCE »

Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat - Version HTML
LES GENDARMES DANS LA RÉSISTANCE de Pierre ACCOCE - Presses de la Cité (2001)


Liens utiles sur le blog :


Libération et épuration

«le culte de l'obéissance»

Le musée guillaudot du groupement de gendarmerie

Les gendarmes et la déportation des juifs

Les gendarmes de la libération en 1944

Les gendarmes dans la résistance

Les gendarmes dans la résistance

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article