Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

historienDe 1990 à 2005, une centaine de « récits de vie » ont été recueillis auprès de policiers de générations, de corps et de carrières bien différents. Les enregistrements ont été confiés à la Bibliothèque Nationale de France et, en 2007, une journée d’étude a rassemblé une trentaine d’historiens et de sociologues autour de la question des « archives orales » et de leur utilisation scientifique souvent contestée, toujours délicate.

 

Il a semblé pertinent de rassembler dans un même ouvrage, des points de vue, des pratiques, des études, qui ont en commun de réfléchir aux usages, aux limites et aux pièges du témoignage de ces experts de la confession que sont des policiers ayant occupé des fonctions diverses à différentes époques, qu'ils soient français, allemands ou britanniques.

 

Il nous a paru également intéressant de confronter l'utilisation de ces récits à ceux d'autres experts du questionnement (agents des services spéciaux, journalistes) ou appartenant à des professions parfois fort éloignées (cheminots, grands responsables économiques), ou encore à des acteurs ayant vécu des expériences particulières (emprisonnement, déportation, résistance). J.M. Berlière et R.Lévy.

 

Le Témoin, le sociologue et l’historien.

Quand des policiers passent à table...

(J.-M. Berlière et R. Lévy dir.)

Nouveau Monde éditions, 2010, 428 p.

 

Les auteurs : René Lévy et Jean-Marc Berlière, respectivement sociologue et historien, travaillent sur l’objet « police » depuis trente ans et lui ont consacré de très nombreux ouvrages et articles. Tous deux appartiennent à l’équipe de recherche du CESDIP (CNRS / ministère de la Justice) .

Commenter cet article