Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


http://a10.idata.over-blog.com/0/13/17/62/2009/Temps-partisans-CV.jpgLes Ardennais ont subi quatre années d'occupation allemande. Quatre années pendant lesquelles le sentiment patriotique s'exprima à travers de multiples formes d'action ; de l'aide aux prisonniers de guerre évadés aux attentats meurtriers contre les collaborateurs, ou aux sabotages contre les transports ferroviaires de la Wehrmacht, pour n'en citer que quelques-unes. La résistance à l'occupant s'organisa très tôt dans des mouvements ou des réseaux qui, au fil des mois, se diversifièrent et se complexifièrent ; dans l'élaboration de stratégies dont la libération du territoire national, mais aussi la restauration d'une République régénérée, restaient les objectifs ultimes.


Particulièrement mal connue, la résistance communiste est une composante de ce vaste mouvement patriotique et social. A partir de documents inédits, français et allemands, ce livre retrace son histoire mouvementée qui, de 1941 à 1943, fut ponctuée d'arrestations, d'exécutions (celles de Lucien Sampaix, de Jules Fuzellier, de Jean Lelarge...), et de déportations vers les camps de concentration nazis. Après les échecs de refondation du Parti communiste dans les Ardennes, le flambeau de la lutte fut repris par les "Francs-tireurs et partisans" (FTP) qui, de la vallée de l'Aisne à celle de la Meuse, entreprirent de livrer une guerre sans merci contre l'occupant. Issu lui aussi de la gauche de l'échiquier politique, le mouvement "Libération-Nord" permit, grâce à l'opiniâtreté de ses dirigeants, la constitution au printemps de 1944 du Comité départemental de libération dont la tâche, à la fois militaire, politique et sociale, fut de préparer le rétablissement de la légalité républicaine après le départ de l'occupant.


Dans une seconde partie, l'étude du Mémorial de Berthaucourt, dédié aux héros de la Résistance ardennaise, permet de mieux comprendre les mécanismes de la répression mise en oeuvre par les services allemands de police. Fusillés, déportés, massacrés, ceux dont les noms sont inscrits dans la pierre du monument participent d'une mémoire collective qui, avec le temps, va s'estompant. Rendre à chacun de ces martyrs son identité et son histoire est aussi le propos de ce livre profondément original.

Philippe Leclerc est enseignant. Il est diplômé en histoire contemporaine et a écrit de nombreux articles sur cette période de l'Occupation dans la revue Terres ardennaises et dans la Revue Historique Ardennaise. Il est aussi l'auteur de trois ouvrages qui ont marqué l'historiographie ardennaise ces dernières années : Article 75, la collaboration et sa répression dans les Ardennes ; L'Affaire des Manises ; Ami, si tu tombes.


LE TEMPS DES PARTISANS

suivi de Mémorial de Berthaucourt, la Résistance et sa répression dans les Ardennes
par Philippe Lecler


Ouvrage relié. Format 19 x 26 cm. 192 pages en couleurs.
ISBN 978-2-87825-466-2. 28 euros.
Publié avec le soutien de la Région Champagne-Ardenne.

DISPONIBLE EN LIBRAIRIE ET CHEZ L'EDITEUR

Bon de commande à imprimer :
http://www.editionsgueniot.fr/bon_commande.pdf

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article